Ouvrir le menu principal

Laidolf de Capoue (mort après 999) comte de Capoue de 893 à 899.

Laidolf est sans doute le plus jeune fils de Pandolf Tête de Fer et de son épouse Aloara de Capoue. Du fait de cette situation il n'était pas destiné à gouverner et avait reçu en fief Teano.

Toutefois après la mort de leur mère Laidolf est impliqué dans le complot qui aboutit au meurtre de son frère Landenolf II de Capoue en 993 l'archevêque de Capoue Aion s'enfuit au monastère de Saint-Benoit avant d'être empoisonné. Laidolf succède à son frère comme prince de Capoue. En 994, il donne Sant'Angelo en Asprano à Manso, abbé du Mont-Cassin (986-996) et jure de défendre l'indépendance de l'abbaye. En 999, l'empereur Othon III effectue son premier séjour en Italie du sud, il décide de venger la mort de son allié Landenolf. Il dépose Laidolf et l'envoie comme captif en Allemagne avec son épouse Maria. Othon III nomme à sa place son protégé le comte Adémar un Lombard qui avait été élevé à la cour germanique et qu'il avait déjà établi à Spolète.

SourcesModifier