Lagerstätte de Canjuers

site paléontologique français

Lagerstätte de Canjuers
Image illustrative de l’article Lagerstätte de Canjuers
Camp de Canjuers : carrière des Bessons où a été trouvé le fossile de Compsognathus.
Localisation
Coordonnées 43° 42′ 31″ nord, 6° 22′ 27″ est
Pays Drapeau de la France France
Département Var
Informations géologiques
Période Tithonien inférieur
Âge 150–150 Ma
Puissance moyenne environ 200 mètres
Géolocalisation sur la carte : Var
(Voir situation sur carte : Var)
Lagerstätte de Canjuers
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Lagerstätte de Canjuers
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Lagerstätte de Canjuers

Le Lagerstätte de Canjuers est un site paléontologique remarquable avec une conservation exceptionnelle des fossiles (Konservat-Lagerstätte, un « Lagerstätte de conservation »). Il est situé dans le camp militaire de Canjuers, en Haute Provence, dans le département français du Var dans le sud-est de la France[1].

Géologie et stratigraphie modifier

D'un point de vue stratigraphique, ce gisement fossilifère se situe au sein de la formation géologique des calcaires blancs de Provence, un ensemble calcaire épais d'environ 200 mètres. Les calcaires lithographiques de Canjuers qui renferment la quasi-totalité des fossiles remarquables du Lagerstätte sont un intervalle très peu épais (environ 6 m), situé à la base du membre supérieur (membre des biomicrites de Sainte-Croix) des calcaires blancs de Provence[2]. Cet intervalle est daté par les ammonites du Tithonien inférieur (biozone à Mucronatum)[3], soit il y a environ 150 Ma (millions d'années).

Les faciès du site de Canjuers affleurent sur le plateau du Petit Plan de Canjuers et sont creusés de carrières au lieu dit « les Bessons ». Ils correspondent à des dépôts dans une dépression sub-circulaire dont la surface est estimée à seulement 1 km2[1]. Leur épaisseur totale est d'environ 12 m. Ils se subdivisent en trois unités lithologiques, de bas en haut :

  • les calcaires lithographiques au sens strict, constitués de calcaires très fins, finement laminés, épais d'environ 6 m. Ce sont eux qui renferment la quasi-totalité des fossiles exceptionnels du site (Lagerstätte) ;
  • les calcaires bioclastiques avec une épaisseur de 4,50 m. Ce sont des calcaires packstones ou grainstones avec des niveaux de nodules de cherts. Leurs bioclastes sont constitués de fragments de coraux, d'oursins, de bivalves, de brachiopodes et d'éponges, avec des terriers et quelques fragments de plantes. Les bancs montrent des surfaces obliques quasi planes ;
  • les calcaires sublithographiques avec des niveaux de nodules de cherts, épais de 1,50 m, en bancs épais perforés de terriers attribués à l'ichnotaxon Tubularina lithographica[4].

Paléoenvironnement modifier

L'environnement de dépôt des calcaires lithographiques est protégé de la mer ouverte de l'océan Téthys par une barrière récifale plus ou moins continue. Les calcaires lithographiques se déposent dans un grand lagon dont différentes parties sont successivement émergées ou submergées, et où émergent de petites îles récifales. Des apports d'eaux météoriques sont vraisemblables[3].

Paléontologie modifier

Vertébrés[1] modifier

 
Moulage du fossile du Compsognathus de Canjuers.
 
Vue d'artiste du Compsognathus longipes de Canjuers, avec l'hypothèse de la présence de protoplumes.
 
Fossile de Pleurosaurus ginsburgi de Canjuers.

Macro-invertébrés[1] modifier

Échinodermes modifier

Brachiopodes modifier

Mollusques modifier

Crustacés modifier

Bibliographie modifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussi modifier

 

Les coordonnées de cet article :

Liens externes modifier

Notes et références modifier

  1. a b c et d (en) Karin Peyer, Sylvain Charbonnier, Ronan Allain, Emilie Läng & Renaud Vacant. (2014). A new look at the Late Jurassic Canjuers conservation Lagerstätte (Tithonian, Var, France). Comptes Rendus Palevol 13 (2014) 403-420 http://dx.doi.org/10.1016/j.crpv.2014.01.007
  2. (fr) Atrops, F., 1991. Le Tithonique en Provence à la lumière de la datation par ammonites du gisement de Canjuers (Var, France). C. R. Acad. Sci.Paris, Ser. II 313 (8), 909–915
  3. a et b (fr) Atrops, F., 1994. Présence d’ammonites du Tithonien inférieur dans les Calcaires lithographiques de Canjuers (Var, France) ; conséquences stratigraphiques et paléogéographiques. Geobios Mem. spec. 16,137–146
  4. (en) Gaillard, C., Bernier, P., Gall, J.C., Gruet, Y., Barale, G., Bourseau, J.P., Buffetaut, E., Wenz, S., 1994. Ichnofabric from the Upper Jurassic lithographic limestone of Cerin, Southeast France. Palaeontology 37 (2),285–304
  5. (en) Audo D., Charbonnier S., Schweigert G. & Saint Martin J.-P. 2014. — New eryonid crustaceans from the Late Jurassic Lagerstätten of Cerin (France), Canjuers (France), Wattendorf (Germany) and Zandt (Germany). Journal of Systematic Palaeontology 12 (4): 459-479, 2014