Ouvrir le menu principal

Lafage-sur-Sombre

commune française du département de la Corrèze
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lafage et Sombre (homonymie).

Lafage-sur-Sombre
Lafage-sur-Sombre
Église et presbytère.
Blason de Lafage-sur-Sombre
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Tulle
Canton Égletons
Intercommunalité Communauté de communes de Ventadour
Maire
Mandat
Jean-Yves Malissard
2014-2020
Code postal 19320
Code commune 19097
Démographie
Gentilé Fageous
Population
municipale
120 hab. (2016 en augmentation de 2,56 % par rapport à 2011)
Densité 6,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 17′ 47″ nord, 2° 04′ 19″ est
Altitude Min. 493 m
Max. 686 m
Superficie 18,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Limousin

Voir sur la carte administrative du Limousin
City locator 14.svg
Lafage-sur-Sombre

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Lafage-sur-Sombre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lafage-sur-Sombre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lafage-sur-Sombre

Lafage-sur-Sombre (La Faja en occitan) est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Fageous et les Fageounes.

GéographieModifier

Commune du Massif central proche de la vallée de la Dordogne, en Haute-Corrèze, la commune de Lafage-sur-Sombre est située sur l'ex-canton de Lapleau, à plus de 620 m d'altitude.

Le village est traversé par le ruisseau la Sombre et la commune est brièvement bordée à l'ouest par le Doustre.

Lieux-dits et écarts : les Ayres, le Bourg, Chastagnier, Chabannier, Ceyrat, Constant, les Croix, le Feix, la Foussie, les Guenies, la Jarrige, Malissard, Pradiomergue,Prauvialle, Rouffiange, la Servarie, le Tilleul, Vergne, Verronnière, etc.

LocalisationModifier

HistoireModifier

HéraldiqueModifier

  Blason D'azur à trois rocs d'échiquier d'or, au chef d'argent chargé d'un lèvrier passant de sable.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1807 Jean Buisson    
1808 1819 Antoine Chabrière    
1820 1830 Guillaume Boulègue    
1831 septembre 1833 Pierre Tautou    
septembre 1833 1846 Jean-Baptiste Porte    
1847 août 1848 Etienne Tautou    
septembre 1848 août 1860 Louis Boulègue    
août 1860 1874 François Tautou    
1875 1876 Jean-Baptiste-Léon Porte    
1877 ... Pierre Vachal[1]    
... ... ...    
mars 2001 mars 2008 Bertrand Chassagnard UMP  
mars 2008 mars 2014 Paule Busson[2] PS  
mars 2014 En cours Jean-Yves Malissard DVD Agriculteur

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 118 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2009 (Corrèze : -0,61 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
601599561551527609586618593
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
602567580536578544614594561
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
591551604540514502457357291
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
275207158162159116123118118
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

 
La citerne.
 
La gare.
 
Oradour de Lafage.

Il reste plusieurs vestiges du Transcorrézien, ce petit train de marchandises et de voyageurs qui reliait Tulle et Ussel. Cette ligne faisait partie du réseau des Tramways de la Corrèze, exploité entre 1904 et 1959. Le POC (Paris-Orléans-Corrèze) ou PO-Corrèze est resté quant à lui actif jusqu'en 1970.

On peut notamment y découvrir la gare et la citerne.

Lafage est aussi riche de symboles liés à la religion. Fort d'un prieuré dynamique à l'époque des Ventadour, plusieurs croix en pierre sont visibles dans le village. On retrouve également l'un des derniers oradours de la région ainsi que l'église avec sa particularité.

Personnalités liées à la communeModifier

La famille Tautou, les ancêtres de la comédienne Audrey Tautou.

Les membres de la famille de Pierre Manaudou, dont la célèbre Laure Manaudou et son désormais célèbre frère Florent Manaudou, sont originaires de cette commune.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier