Ouvrir le menu principal

Ladj Ly

réalisateur et scénariste français
Ladj Ly
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Réalisateur
Films notables Les Misérables

Ladj Ly (/ladʒ li/[1]), né en 1980, est un réalisateur et scénariste français[2],[3].

BiographieModifier

De parents d'origine malienne, Ladj Ly grandit à Montfermeil dans le quartier des Bosquets. Passionné de vidéo, il suit une formation multimédia et tourne ses premiers films dans son quartier avec ses amis Kim Chapiron, Romain Gavras, JR, issus du collectif Kourtrajmé[4].

Il réalise ses premières vidéos, notamment pour Oxmo Puccino, et ses premiers documentaires, 365 jours à Clichy-Montfermeil, tourné après des émeutes de 2005 dans les banlieues françaises, Go Fast Connexion, 365 jours au Mali. Il filme également des cop watchs lors d'arrestations violentes qui inspirent son premier court-métrage, Les Misérables : un policier de la BAC de Montfermeil dont la première intervention dérape, sous l’œil d’une caméra[5]. Le film reçoit de nombreuses récompenses notamment au festival international du court métrage de Clermont-Ferrand et une nomination au César du meilleur court métrage en 2018. Toujours en 2018, il est nominé pour le César du meilleur documentaire avec À voix haute : La Force de la parole sur le concours d'éloquence Eloquentia[6],[7],[8].

En 2018, Ladj Ly crée à Montfermeil une école gratuite des métiers du cinéma au sein des Ateliers Médicis, l'école Kourtrajmé[9].

La même année, il tourne son premier long métrage, Les Misérables, adapté de son court, en réaction à une bavure policière sur un jeune homme noir à Montfermeil en Seine-Saint-Denis, le 14 octobre 2008 que le réalisateur avait alors filmée[10]. Le film, sélectionné au festival de Cannes 2019 en compétition officielle et récompensé par le prix du jury, fait un état des lieux des banlieues vingt-cinq ans après La Haine de Mathieu Kassovitz[11]. Le film reçoit un accueil favorable lors de la projection officielle. Le journaliste du Monde Véronique Cauhapé salue la « virtuosité » du réalisateur et apprécie le contraste du début du film sur la liesse collective après la victoire de l'équipe de France de football après sa victoire lors de la Coupe du monde de 2018 et l'enchaînement dramatique d'un contrôle de police qui dérape, jusqu'à une fin « paroxystique »[10]

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

ActeurModifier

DistinctionsModifier

PrixModifier

NominationsModifier

PolémiqueModifier

Le 6 novembre 2019, dans un entretien avec le Blog du cinéma, il insulte Zineb El Rhazoui et Éric Zemmour. En plus d'avoir été extrêmement injurieux[15] avec eux, il les accuse d'être des terroristes dont le but est de créer une guerre civile. Sous la pression des internautes, le Blog retire l'article[16]. De plus, dans le même article le cinéaste accuse les forces de l'ordre d'avoir assassiné des « jeunes des quartiers ».

PublicationModifier

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en français de France standardisé retranscrite selon la norme API.
  2. « Ladj Ly », sur ateliersmedicis.fr (consulté le 16 mai 2019).
  3. « Ladj Ly », sur AlloCiné (consulté le 16 mai 2019).
  4. Carole Sterlé, « Montfermeil : Ladj Ly dans la cour des grands, à Cannes ! », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mai 2019).
  5. Eva Bettan, « Ladj Ly : Mon film est un cri d'alarme. Attention, la prochaine révolution viendra des banlieues », sur France Inter (consulté le 16 mai 2019).
  6. Serge Kaganski, « À voix haute. La force de la parole », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mai 2019).
  7. Carole Sterlé, « Montfermeil : « Les Misérables de Ladj Ly, primé à Clermont-Ferrand », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mai 2019).
  8. « Ladj Ly porte la voix des banlieues aux César », sur francetvinfo.fr, France Info, (consulté le 16 mai 2019).
  9. Carole Sterlé, « Clichy - Montfermeil : le cinéaste Ladj Ly forme la relève », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mai 2019).
  10. a et b Véronique Cauhapé, « Festival de Cannes 2019 : “Les Misérables”, électrochoc sur La Croisette », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2019).
  11. Catherine Balle, « Cannes 2019 : avec le film choc Les Misérables, la banlieue s’invite sur le tapis rouge », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mai 2019).
  12. Diane Lisarelli, « Kourtrajmé débauche Charles Villeneuve », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le 7 novembre 2019).
  13. « En sol majeur », sur rfi.fr, Radio France internationale (consulté le 16 mai 19).
  14. « Chroniques de Clichy-Montfermeil : le docu choc de JR et Ladj Ly », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le 16 mai 2019).
  15. BFMTV, « Ladj Ly, réalisateur des Misérables, insulte Zemmour et El Rhazoui dans une interview depuis supprimée », sur BFMTV (consulté le 25 novembre 2019).
  16. « Zemmour et Zineb El Rhazoui “terroristes” : les propos choquants de l’interview supprimée du réalisateur des “Misérables” », sur valeursactuelles.com, .
  17. « 28 millimètres. Portrait d’une génération », sur editionsalternatives.com, Éditions Alternatives (consulté le 16 mai 2019).

Liens externesModifier