Lactaire

genre de champignons
(Redirigé depuis Lactarius)
Le Lactaire délicieux produit à la cassure un latex peu abondant couleur carotte, qui s'éclaircit en séchant et devient vert après quelques heures.

Les champignons du genre Lactarius (les lactaires) sont des basidiomycètes de la famille des Russulaceae, présentant des sporophores fragiles ayant la particularité d’exsuder un lait plus ou moins abondant (latex) lorsqu’ils sont blessés ou coupés.

DescriptionModifier

Les lactaires se reconnaissent par deux caractères faciles à observer : une chair cassante comme de la craie et les lames plus ou moins décurrentes (lames qui se prolongent sur le stipe) qui exsudent du latex (ou lait) lorsqu'on les froisse ou que l'on pratique une coupe dans la chair du champignon[1]. Certains lactaires au moins peuvent efficacement bioconcentrer des radionucléides tels que le césium-137 des retombées de la catastrophe de Tchernobyl, notamment dans leur chapeau[2].

TaxonomieModifier

  • En 2011, une étude phylogénétique rétablit le sous-genre Lactifluus[3].

EspècesModifier

On en compte près de 150 espèces en tout, dont :

Une sélection d'espèces européennes notoiresModifier

Groupe des Lactarius deliciosus (section Dapetes)Modifier

Autres espècesModifier

Liste d'espècesModifier

RéférencesModifier

  1. Didier Borgarino, Christian Hurtado, Champignons de Provence, Edisud, , p. 196
  2. Ivanka Nikolova, Karl J. Johanson, Anders Dahlberg, «Radiocaesium in fruitbodies and mycorrhizae in ectomycorrhizal fungi», Journal of Environmental Radioactivity, volume 37, Issue 1, 1997, p. 115-125 (résumé).
  3. F. Barrie, «Report of the General Committee», 11, Taxon, 60, 4, 2011, p. 1211-1214 (url=http://www.ingentaconnect.com/content/iapt/tax/2011/00000060/00000004/art00026).
  4. a et b Jerzy Falandysz, Aneta Jezdrusiak, Krzysztof Lipka, Kurunthachalam Kannan, Masahide Kawano, Magdalena Gucia, Andrzej Brzostowski, Monika Dadej, 2003, «« Mercury in wild mushrooms and underlying soil substrate from Koszalin, North-central Poland »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)», Chemosphere, 54 2004, p. 461-466.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier