Ouvrir le menu principal

Lachapelle (Lot-et-Garonne)

commune française du département de Lot-et-Garonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lachapelle.

Lachapelle
Lachapelle (Lot-et-Garonne)
La mairie (septembre 2015)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Marmande
Canton Les Coteaux de Guyenne
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lauzun
Maire
Mandat
André Guipouy
2014-2020
Code postal 47350
Code commune 47126
Démographie
Gentilé Chapellois
Population
municipale
76 hab. (2016 en diminution de 11,63 % par rapport à 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 34′ 35″ nord, 0° 15′ 49″ est
Altitude Min. 52 m
Max. 132 m
Superficie 4,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

Voir sur la carte administrative d'Aquitaine
City locator 14.svg
Lachapelle

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Lachapelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lachapelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lachapelle

Lachapelle est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Commune située entre Marmande et Miramont-de-Guyenne, à la source de la Gupie.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Lachapelle[1]
Cambes
Saint-Avit   Peyrière
Escassefort Seyches

ToponymieModifier

Le nom de la commune provient du nom de la paroisse Sancti Petri de Capella, signifiant Saint-Pierre de la Chapelle[2].

HistoireModifier

Une nécropole mérovingienne a été découverte lors d'une opération de remembrement des parcelles au bulldozer sur le site de Saint-Cloud. Une plaque de bronze de type aquitain à neuf bossettes avait été découverte. Une prospection a alors été ordonnée et d’autres vestiges vinrent s’ajouter à la plaque.

La fouille a débuté le 2 février 1983 et s’est déroulées pendant un mois. Trente-neuf sépultures ont été mises au jour, disposées en rangées parallèles, orientées est-ouest. La plupart des squelettes étaient mal conservés. Le mobilier funéraire était très abondant, mais certaines tombes, superposées, et d’autres, violées, ont été vidées de leurs vestiges. 

Huit tombes sont datables des VIe et VIIe siècles, la nécropole mérovingienne daterait du VIe siècle et aurait perduré jusqu’au IXe siècle, le cimetière semble occupé sans hiatus du VIe au début du XVIIIe siècle. La plaque de bronze de type aquitain est datée de la 2e moitié du VIIIe siècle. Il y aurait probablement eu une église dans le secteur. Un habitat a été ensuite construit aux alentours, et l’on retrouve des silos datant d’une époque plus récente[3].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 2014 André Guipouy   Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Les habitants sont appelés les Chapellois[4].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2016, la commune comptait 76 habitants[Note 1], en diminution de 11,63 % par rapport à 2011 (Lot-et-Garonne : +0,59 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
329279342308343328354327318
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
300308304300236219220188195
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
179168168152169180160150142
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
132108104918992978777
2016 - - - - - - - -
76--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Saint-Roch a été construite au XVIIIe siècle en style Renaissance au cœur du village et présente un clocher octogonal surmonté d'une flèche octogonale également[9].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Christian Reyne, cycliste semi-professionnel

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Lachapelle sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 9 septembre 2015.
  3. Jacques Lapart, « Nécropole et site de Saint-Cloud à Lachapelle (Lot-et-Garonne) (VIe-XVIIIe siècles) », Archéologie du Midi Médiéval, no 4,‎ , p. 3-20 (lire en ligne)
  4. Nom des habitants de la commune sur le site Habitants.fr, consulté le 9 septembre 2015.
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. Église de Lachapelle sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 9 septembre 2015.