Lac de l'Est (Kamouraska)

lac au Québec et au Maine (Canada et États-Unis)
(Redirigé depuis Lac de l'Est)

Lac de l'Est
Image illustrative de l’article Lac de l'Est (Kamouraska)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Région administrative Bas-Saint-Laurent
Province Drapeau du Québec Québec
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 38″ N, 69° 33′ 56″ O
Type Naturel
Origine Glaciaire
Superficie 7,4 km2
Longueur 9,1 km
Largeur 800 m
Altitude 315 m
Hydrographie
Alimentation Rivière des Pointes, ruisseau Blanc
Émissaire(s) Little East Lake, rivière Chimenticook, fleuve Saint-Jean
Îles
Nombre d’îles Aucune
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Lac de l'Est
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Lac de l'Est

Le Lac de l'Est (en anglais : East Lake) est un lac transfrontalier situé dans :

Le lac comporte un développement de villégiature sur sa rive Nord-Ouest de la partie Nord du lac grâce à la route d'accès.

SituationModifier

Situé sur la route 287, à 36 km (dont 15 non revêtus) de la sortie 456 de l'autoroute 20, ce plan d'eau est traversé, à sa limite sud, par la frontière séparant le Québec de l'État du Maine; cette frontière est située dans la partie sud-est du lac. Se déchargeant dans le Little East Lake par le biais d'un détroit de 0,6 km de long, le lac de l'Est alimente la rivière Chimenticook, laquelle se déverse dans le fleuve Saint-Jean, qui coule dans le Maine et au Nouveau-Brunswick.

L'embouchure du "Lac de l'Est" est situé dans le canton T17 R14 Wels dans le Maine à:

De forme effilée, ce lac s'étire sur 9,1 km de long et sur une largeur maximale de 0,8 km. Il est entouré de montagnes dont les sommets atteignent 672 m du côté nord-est et 535 m du côté sud-ouest.

ToponymeModifier

Le toponyme est connu depuis plus d'un siècle. Il fait allusion à sa position à l'est du lac Sainte-Anne, important plan d'eau de cette région frontalière, dans la municipalité voisine de Sainte-Perpétue. Un autre nom a paru en 1944 sur la carte de canton : Lac Kijemquispam, vraisemblablement un toponyme micmac.

Le toponyme "Lac de l'Est" a été officialisé le à la Commission de toponymie du Québec[1].

Activités économiquesModifier

C'est l'exploitation forestière des hautes-terres de Kamouraska qui a amené des gens à s'établir à la tête du lac (partie nord). En 1894, un premier moulin à scie est ouvert par un entrepreneur du Nouveau-Brunswick, qui faisait la drave de billots vers le fleuve Saint-Jean. Un hameau hivernal s'y est vite développé, desservi par un bureau de poste dès 1898. D'autres scieries se sont succédé, l'activité atteignant son apogée vers 1930, année où 300 personnes y vivaient en permanence.

Plus tard, on a commencé à désigner ce hameau sous le nom d'Eatonville, mais le nom de Lac-de-l'Est a subsisté. Après les années 1960, la coupe de bois a diminué et les camps de bûcherons ont fait place à des chalets de villégiateurs attirés par une grande plage en bordure du lac.

Notes et référencesModifier

  • Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie imprimé en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré et paru sous la forme d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel en 1997 à partir de ce dictionnaire.

AnnexesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier