Lac Yu

lac japonais

Lac Yu
(湯ノ湖)
Image illustrative de l’article Lac Yu
Vue du lac Yu
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfecture Tochigi
Ville Nikkō
Géographie
Coordonnées 36° 47′ 59″ nord, 139° 25′ 28″ est
Type Lac de plateau
Origine Volcanique
Superficie 32 ha[1]
Altitude 1 475 m[1]
Profondeur
 · Maximale

12,5 m[1]
Hydrographie
Émissaire(s) Rivière Yu
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Tochigi
(Voir situation sur carte : préfecture de Tochigi)
Lac Yu (湯ノ湖)
Géolocalisation sur la carte : Japon
(Voir situation sur carte : Japon)
Lac Yu (湯ノ湖)

Le lac Yu (湯ノ湖, Yu-no-ko?) est un lac du Japon situé à Nikkō sur l'île d'Honshū, dans la préfecture de Tochigi.

GéographieModifier

LocalisationModifier

 
Mont Nantai
Lac Yu
Plateau
Senjō
Rivière
Yu

Lac Chūzenji
Rivière Daiya
Le lac Yu.

Le lac Yu est entièrement situé dans l'ouest de la ville de Nikkō (préfecture de Tochigi). Environ 125 km au nord de l'agglomération de Tokyo, il s'étale sur une superficie d'environ 0,32 km2[1], au pied du mont To dans l'ouest des monts Nikkō.

HydrographieModifier

Le lac Yu est principalement alimenté par les ruisseaux Goshiki[note 1] et Konsei[note 2] qui se rejoignent environ 1 km au nord du lac[2].

Le lac est la source de la rivière Yu qui alimente le lac Chūzenji au sud du lac.

ClimatModifier

Le climat du lac Yu correspond à celui d'Oku-Nikkō[note 3], la partie sud-ouest de la ville de Nikkō. Il est du type continental humide. La température annuelle moyenne est d'environ °C et les précipitations annuelles sont de 2 169 mm. L'hiver le mercure peut descendre jusqu'à −9 °C et grimper jusqu'à 23 °C en été.

Relevé météorologique d'Oku-Nikkō[note 4] (1981-2010)[note 5]
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −8,1 −8,8 −5,1 0,1 5,1 10,1 14,4 15,3 11,6 5,1 −0,2 −5 2,9
Température moyenne (°C) −4,1 −3,9 −0,7 5 9,9 13,7 17,7 18,7 14,9 9,1 4 −1 6,9
Température maximale moyenne (°C) −0,4 0 3,6 10 14,8 17,7 21,6 22,6 18,6 13,2 8,2 −2,9 10,3
Ensoleillement (h) 170,2 162,1 188,1 185,9 167,8 107 108,3 128,3 100,4 128,9 152,7 164,7 1 764,4
Précipitations (mm) 52,3 58,8 109,4 157,8 174,6 220,9 277 394,2 363,2 201,8 107,6 51,4 2 169
dont neige (cm) 114 124 113 23 0 0 0 0 0 1 12 62 449
Nombre de jours avec précipitations 15 15 19 16 16 20 23 20 22 15 11 10 202
Humidité relative (%) 65 65 66 68 75 85 87 87 87 80 71 66 75
Nombre de jours avec neige 25,1 21,8 29,9 6,8 0,8 0 0 0 0 0,6 6,5 20 101,5
Nombre de jours avec brouillard 2,8 4,8 5,8 9,4 12,9 14,7 17,6 15,3 14,9 11,4 6,6 4,3 120,3
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
−0,4
−8,1
52,3
 
 
 
0
−8,8
58,8
 
 
 
3,6
−5,1
109,4
 
 
 
10
0,1
157,8
 
 
 
14,8
5,1
174,6
 
 
 
17,7
10,1
220,9
 
 
 
21,6
14,4
277
 
 
 
22,6
15,3
394,2
 
 
 
18,6
11,6
363,2
 
 
 
13,2
5,1
201,8
 
 
 
8,2
−0,2
107,6
 
 
 
−2,9
−5
51,4
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

HistoireModifier

FormationModifier

Il y a environ 12 000 ans, du magma perce la croûte terrestre sur l'arc volcanique du Japon et donne naissance au plus récents édifices volcaniques des monts Nikkō : le mont Nikkō-Shirane, point culminant des monts Nikkō, et le volcan Mitsu (1 945 m[5])[6]. Les épanchements magmatiques de ce dernier interrompent le cours de la rivière qui serpente au pied de son versant sud-ouest. L'eau qui s'accumule le long de ce barrage naturel forme le lac Yu qui, par débordement, au sud-est, de la dépression basaltique qui le contient, donne naissance à la cascade Yu puis à la rivière Yu[5],[1].

Histoire humaineModifier

En 782, Shōdō Shōnin (735-817), un moine bouddhiste, réussit l'ascension du mont Nantai, après deux tentatives infructueuses[7]. Il découvre le lac Chūzenji et, au nord-ouest du volcan, le lac Yu et des sources chaudes[8].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le ruisseau Goshiki (五色沢, Goshiki-zawa?).
  2. Le ruisseau Konsei (金精沢, Konsei-zawa?).
  3. Oku-Nikkō (奥日光?, litt. « intérieur de Nikkō ») est la zone géographique de l'Ouest de Nikkō qui comprend les monts Nikkō, le lac Chūzenji et le plateau Senjō.
  4. La station météorologique d'Oku-Nikkō est située à 1 292 m d'altitude, dans le quartier Chūgūshi de Nikkō qui s'étend le long du bas du versant sud-est du volcan Nantai, au nord-est du lac Chūzenji[3].
  5. Le nombre de jours avec neige sont des données de la JMA établies de 1997 à 2010.

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (ja) National Federation of UNESCO Associations in Japan, « 日光の湖沼 » [« Marais de Nikkō »],‎ (consulté le 4 juillet 2016).
  2. (ja) Institut d'études géographiques du Japon, « GSI Maps » (consulté le 25 juin 2015).
  3. (ja) Agence météorologique du Japon, « 地点の選択 » [« Choisir sur une carte »], sur www.jma.go.jp (consulté le 11 avril 2017).
  4. (ja) Agence météorologique du Japon, « 奥日光(日光) 平年値(年・月ごとの値) 主な要素 » [« Oku-Nikkō (Nikkō) : principaux éléments et valeurs mensuelles et annuelles »], sur www.jma.go.jp (consulté le 12 juin 2016).
  5. a et b (ja) National Federation of UNESCO Associations in Japan, « 日光の山々 » [« Montagnes de Nikkō »],‎ (consulté le 7 juillet 2016).
  6. (ja) Kohei Hirano et Masaki Takahashi, « 日光男体火山最末期噴出物の斑晶鉱物化学組成とマグマ溜りプロセス » [« Chemical composition of phenocrysts in products of the last eruption of Nikko-Nantai Volcano, central Japan, and its implications for the processes in magma chamber »], Proceedings of the Institute of Natural Sciences, Tokyo, Nihon University, vol. 41,‎ , p. 124 (ISSN 1343-2745, lire en ligne [PDF]).
  7. (ja) Mairie de Nikkō, « 旧日光市歴史年表 (古代~鎌倉) » [« Chronologie historique : de l'Antiquité à l'époque de Kamakura »], sur www.city.nikko.lg.jp (consulté le 8 juillet 2016).
  8. (en) Nikko City Tourism Association, « Hiking to Senjogahara and Falls » [« Randonnée sur le plateau Senjō et aux chutes »] (consulté le 8 juillet 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier