Lac Moéris

lac égyptien

Lac Moéris
(Lac Qarun)
Image illustrative de l’article Lac Moéris
Administration
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Subdivision FayoumVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Coordonnées 29° 28′ 20″ N, 30° 36′ 51″ E
Superficie 600 km2
Longueur 50 km
Largeur 12 km
Altitude -47 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne

18 m
m
Volume 978 600 000 m3
Hydrographie
Alimentation le Bahr Youssouf
Géolocalisation sur la carte : Égypte
(Voir situation sur carte : Égypte)
Lac Moéris

Le lac Moéris ((grc) Μοίρις λίμνη), appelé également lac Qârûn (le « lac de Coré »), est un lac situé au nord de l'oasis du Fayoum en Égypte.

Enquête sur le bassin de Moeris de la fin XIXe siècle
Plan du lac ancien Moeris. La partie ombrée montre les terres récupérées par les rois de la XIIe dynastie
Bateaux sur le lac Qârûn, 2003

HydrogéographieModifier

Le lac s'étend actuellement sur 600 km2, environ cinquante kilomètres de longueur d'est en ouest pour une douzaine de kilomètres dans sa plus grande largeur. Situé à quarante-quatre mètres au-dessous du niveau de la mer, il présente une profondeur moyenne de quatre à cinq mètres, mais peut atteindre par endroits quinze ou dix-huit mètres. Il est alimenté par un bras du Nil, le Bahr Youssouf, qui se détache du fleuve à quatre-cents kilomètres plus au sud.

HistoireModifier

Le Fayoum doit son nom au lac d'eau saumâtre qui occupe le centre de la dépression. Il était autrefois appelé Pa-yom (« la mer ») en égyptien. Les coptes en ont fait Phiom, d'où dérive le nom moderne. Le lac Moéris occupait jadis presque toute la surface du Fayoum. Seul émergeait alors le site de l'actuelle Médinet el-Fayoum. Le To-sha (« terre du lac ») était sous l'Ancien Empire un lieu marécageux où Pharaon se plaisait à venir pêcher et chasser.

Le lac Moréis qui avait une profondeur de 60 à 70 m a été fortement asséché il y a 4 200 ans par un réchauffement climatique de portée mondiale, du moins au niveau des régions équatoriales. Ce réchauffement a aussi asséché le Nil en supprimant pendant une vingtaine d'années ses crues. Le résultat en fut une famine importante qui a été la cause de la chute de l'Ancien Empire[1].

Les premiers aménagements datent du Moyen Empire. Asséché en partie par Amenemhat III qui fait pratiquer d'importants travaux d'irrigation, le lac est ramené à ses proportions actuelles par Ptolémée II Philadelphe.

EnvironnementModifier

En 1989, le lac et ses alentours sont protégés (catégorie IUCN VI)[2].

Le , le lac est désigné « site Ramsar » notamment pour la richesse de la faune aviaire qui nidifie à ses alentours[3].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Documentaire de Davina Bristow, Les Heures sombres de l'Egypte antique, 2018, sur France 5 en avril 2021
  2. « Qarun », sur Protected Planet (consulté le )
  3. « Lake Qarun Protected Area | Service d’information sur les Sites Ramsar », sur rsis.ramsar.org (consulté le )