Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chauvet.

Lac Chauvet
le lac Chauvet à Picherande.
le lac Chauvet à Picherande.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Puy-de-Dôme
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Géographie
Coordonnées 45° 27′ 35″ nord, 2° 49′ 52″ est
Type Lac d’origine volcanique
Superficie 54 ha
Altitude 1 162 m
Profondeur 86 m

Géolocalisation sur la carte : Auvergne

(Voir situation sur carte : Auvergne)
Lac Chauvet

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

(Voir situation sur carte : Puy-de-Dôme)
Lac Chauvet

Le lac Chauvet est un lac français d’origine volcanique situé dans le Massif central, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, plus précisément dans le département du Puy-de-Dôme, dans la chaîne des Monts Dore, sur la commune de Picherande.

Sommaire

GéographieModifier

Situé à une altitude de 1 162 m, le lac s’est formé dans le cratère d’un ancien volcan dans ce que l’on appelle un maar, c'est-à-dire quand le magma montant vers la surface explose au contact d'une nappe phréatique. De forme presque parfaitement circulaire, le lac mesure environ 800 m de diamètre et 86 m de profondeur.

Il s'est formé il y a environ 150 000 ans et le relief autour s'est érodé au cours du temps. Il est plus grand mais moins profond que son voisin le lac Pavin.

Bordé sur la moitié de sa circonférence par une forêt (la forêt de Montbert), il est distant de 400 m environ de la route départementale 203. Ce lac est géré par un propriétaire privé.

Le lac est alimenté par un petit ruisseau au sud-ouest depuis la forêt de Montbert. Il se vide par un petit émissaire au nord-ouest, le ruisseau de Chauvet.

UfologieModifier

Le lac Chauvet est connu des ufologues (spécialistes des observations d'OVNIS), car le 18 juillet 1952 vers 18 h, un curieux objet a été photographié dans le ciel au-dessus du lac Chauvet par l'ingénieur géologue André Frégnale. Les négatifs originaux de ces photos ont été analysés dans le Journal of Scientific Exploration (revue scientifique américaine à comité de lecture) par l'astrophysicien français Pierre Guérin, qui conclut à l'absence de truquage :

« A series of four photographs of a disk-shaped object apparently flying in the sky was physically analyzed. Certain details led us to develop a mathematical model of the supposed trajectory. The model was validated by measurements on the photographs, which demonstrated that the disk was distant from the camera, flying along a straight and horizontal trajectory, and was not a fabrication[1]. »

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Pierre Guérin, « A Scientific Analysis of Four Photographs of a Flying Disk Near Lac Chauvet », Journal of Scientific Exploration, vol. 8, no 4,‎ , p. 447-469