Laboratoire central de la préfecture de police

Placé sous l'autorité du préfet de police de Paris, le Laboratoire central de la préfecture de police (LCPP) est un organisme scientifique pluridisciplinaire qui intervient à Paris et en petite couronne sur toutes les questions de sécurité des personnes et des biens, de salubrité et de pollution.

MissionsModifier

Les missions du laboratoire central de la préfecture de police sont prévues à l'article 6 du décret n° 2009-898 du 24 juillet 2009 relatif à la compétence territoriale de certaines directions et de certains services de la préfecture de police[1], qui opère un renvoi aux missions prévues par le décret n°76-225 du 4 mars 1976 relevant des attributions du ministre de l'intérieur sur le territoire des départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.

Le laboratoire traite notamment des opérations de déminage dans Paris et les trois départements de petite couronne, et procède aux examens, recherches et analyses d'ordre scientifique et technique qui lui sont demandés par les autorités.

HistoireModifier

En 1878 est créé le « Laboratoire Municipal de Chimie » dont l'objectif est de lutter contre la fraude. Le laboratoire municipal assurait ses missions pour la Ville de Paris et le département de la Seine.

En 1968, la réorganisation administrative de la région parisienne crée les trois départements de la petite couronne de Paris. Le laboratoire garde les attributions qu’il avait avant la réforme et continue de les exercer dans le ressort territorial de la Préfecture de police en tant que Laboratoire central de la préfecture de police.

RéférencesModifier

  1. « Statut - Laboratoire Central de la Préfecture de Police », sur laboratoirecentral.interieur.gouv.fr (consulté le 21 avril 2019)

Lien externeModifier