Ouvrir le menu principal

Labastide-Saint-Georges

commune française du département du Tarn
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labastide et Saint-Georges.

Labastide-Saint-Georges
Labastide-Saint-Georges
Tours du château du Travet
à Labastide-Saint-Georges.
Blason de Labastide-Saint-Georges
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Castres
Canton Lavaur Cocagne
Intercommunalité Communauté de communes Tarn et Agout
Maire
Mandat
Emmanuel Joulie
2014-2020
Code postal 81500
Code commune 81116
Démographie
Gentilé Bastidiens
Population
municipale
1 927 hab. (2016 en augmentation de 5,82 % par rapport à 2011)
Densité 309 hab./km2
Population
aire urbaine
13 025 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 43° 42′ 04″ nord, 1° 50′ 43″ est
Altitude 145 m
Min. 110 m
Max. 203 m
Superficie 6,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Labastide-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Labastide-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Labastide-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Labastide-Saint-Georges
Liens
Site web http://www.labastide-saint-georges.fr/

Labastide-Saint-Georges est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

GéographieModifier

Commune de l'aire urbaine de Lavaur située à l'est de Lavaur dans son unité urbaine en Pays de Cocagne.

Communes limitrophesModifier

Labastide-Saint-Georges est limitrophe de trois autres communes.

 
Carte de la commune de Labastide-Saint-Georges et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Labastide-Saint-Georges
Lavaur Ambres
Lavaur   Fiac
Lavaur Lavaur

HydrographieModifier

La commune est bordée dans sa partie nord-est par l'Agout.

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune est de 623 hectares ; son altitude varie de 110 à 203 mètres[1].

Commune située dans un méandre de l'Agout dont la superficie est de 623 hectares et son altitude varie de 110 à 203 mètres[1].

Voies de communication et transportsModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 1 500 habitants et 2 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de dix neuf[2],[3].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la communauté de communes Tarn et Agout et du canton de Lavaur Cocagne (avant le redécoupage départemental de 2014, Labastide-Saint-Georges faisait partie de l'ex-canton de Lavaur).

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1923 1940 Emery Compayré Radical-socialiste Député
mars 1965 mars 2001 Raymond Bressolle Communiste Artisan
mars 2001 mars 2014 Jacques Juan Socialiste Enseignant
mars 2014 En cours Emmanuel Joulié    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 1 927 habitants[Note 1], en augmentation de 5,82 % par rapport à 2011 (Tarn : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
352341435443543586613571568
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
583575597536524485524488517
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
510515450350396430422411405
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
4145278721 0051 0631 2351 5781 6271 891
2016 - - - - - - - -
1 927--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[8] 1975[8] 1982[8] 1990[8] 1999[8] 2006[9] 2009[10] 2013[11]
Rang de la commune dans le département 89 63 54 54 49 45 43 40
Nombre de communes du département 326 324 324 324 324 323 323 323

ÉconomieModifier

Viticulture : côtes-du-tarn.

Service publicModifier

EnseignementModifier

Labastide-Saint-Georges fait partie de l'académie de Toulouse.

La commune possède une école primaire (Jean-de-la-Fontaine).

CultureModifier

Majorette, chorale, comité des fêtes.

Activités sportivesModifier

L'AS Bastidienne, équipe de rugby à XV, une équipe de football à 7, club de randonnées, pétanque, tennis, volley-ball, arts martiaux.

Écologie et recyclageModifier

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre du SMICTOM de Lavaur (Syndicat mixte intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères)[12]. La déchetterie des Brugues sur la commune de Lavaur est la plus proche[13].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

La commune abrite le monastère Nalanda, un important centre bouddhique.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Article connexe : Armorial des communes du Tarn.
  Blason D'azur au pigeonnier d'argent accosté en chef de deux colombes essorantes adossées du même; à la bordure d'argent pour moitié crénelée en chef et pour moitié ondée en pointe, le créneau du milieu chargé d’une croisette de gueules.
Détails
Adopté le 10 janvier 2018.
Alias D'azur au pal d'argent accosté de deux losanges du même. (D'Hozier).

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Site officiel

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier