Ouvrir le menu principal
Publicité de la Vache Sérieuse

La Vache Grosjean est une marque de fromage à pâte fondue (dénommé également « fromage fondu »), commercialisé sous feuille d'aluminium en portions individuelles. En 1926, année de sa création et jusqu'en 1959, le produit portait l'appellation La Vache sérieuse.

FabricationModifier

Comme l'indique la plaquette de présentation du produit édité autour de 1968, il s'agit d'une « crème de gruyère fondu et fromage fondu pour tartine ». Les meules de fromage de gruyère comtois vieillissent en cave durant une période de trois à quatre mois, période durant laquelle elles augmentent de volume (sous l'effet de ferments internes) et bénéficient d'un retournement et d'un salage régulier et maintenance d'un certain taux d'hygrométrie permanent[1].

HistoriqueModifier

CréationModifier

La société des fromageries Grosjean Frères est créée en 1901 par Octave Grosjean, négociant en fromages à Pannessières et également propriétaire de nombreuses laiteries dans le Jura[2].

ProcèsModifier

En 1926, la société Grosjean lance un produit de fromage fondu alors appelé « La vache sérieuse », son slogan était alors :

« Le rire est le propre de l'homme ! Le sérieux celui de la vache ! La vache sérieuse. On la trouve dans les maisons sérieuses. »

La société Grosjean perd son procès en contrefaçon contre La vache qui rit en 1955, et doit changer le nom de sa marque en 1959, à la suite de la décision de la cour d'appel de Paris. Dès cette période le produit est commercialisé sous le nom de Vache Grosjean jusqu'à sa disparition[3].

Fin de la marqueModifier

En 1969, les fromageries Grosjean sont reprises par le groupe suisse Nestlé, puis revendues en 1985 au groupe Lactalis qui finira par mettre fin à l'existence de cette marque, afin d'éviter une concurrence inutile avec la marque de La vache qui rit, dont le groupe est également détenteur (pour 24 % des parts), avec les fromageries Bel, producteur de cette dernière marque[4].

SitesModifier

L'ancienne saline de Montaigu, située près de la ville de Lons-le-Saunier[5], est utilisé par la société comme caves d'affinage jusqu'en 1975.

Notes et référencesModifier

  1. « Les fromageries Grosjean dans les années 1968 », sur vache-grosjean.blogspot.com (consulté le 20 mai 2019)
  2. « L'histoire d'une grande marque disparue "la vache sérieuse" », sur vache-serieuse-1901-1930.blogspot.com (consulté le 20 mai 2019).
  3. « Vache Grosjean et Sérieuse », sur Déjà hier (consulté le 11 novembre 2011).
  4. « Les produits d'antan », sur pubenstock.com (consulté le 20 mai 2019).
  5. Raphaël Favereaux, « Saline de Montaigu », pour l'Inventaire général du patrimoine culturel, 1996, dans la base Mérimée, ministère de la Culture, notice no IA39000091.

Articles connexesModifier