Ouvrir le menu principal

La Verrie

ancienne commune française du département de la Vendée
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Verrie.

La Verrie
La Verrie
Christ sur le dolmen du site de la Pierre Branlante.
Blason de La Verrie
Blason
Drapeau de La Verrie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement La Roche-sur-Yon
Canton Mortagne-sur-Sèvre
Intercommunalité Communauté de communes du Pays-de-Mortagne
Maire délégué Jean-François Fruchet
2019-2020
Code postal 85130
Code commune 85302
Démographie
Gentilé Verriais
Population 3 987 hab. (2016 en augmentation de 6,09 % par rapport à 2011)
Densité 92 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 57′ 43″ nord, 0° 59′ 38″ ouest
Altitude 145 m
Min. 57 m
Max. 213 m
Superficie 43,19 km2
Historique
Date de fondation
Date de fusion
Date de dissolution
Commune(s) d’intégration Chanverrie
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 15.svg
La Verrie

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 15.svg
La Verrie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
La Verrie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
La Verrie

La Verrie est une ancienne commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire, ses habitants sont les Verriais et les Verriaises.

GéographieModifier

Le territoire municipal de La Verrie s’étend sur 4 319 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 145 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 57 et 213 mètres[1],[2].

La Verrie est une commune de la Vendée, située à une dizaine de kilomètres de Mortagne-sur-Sèvre et à une douzaine kilomètres du Puy du Fou, La Verrie se trouve sur la rive sud de le Sèvre, par opposition à Mortagne-sur-Sèvre qui est sur la rive nord.

Cette commune de la Vendée Choletaise a été marquée comme beaucoup d'autres communes de la région par une industrialisation importante dès les années 1960. L'industrie de la chaussure, par exemple a employé plus de 600 salariés durant de nombreuses décennies.

La commune est le siège d'une importante société de transport routier : Dachser Intelligent Logistics (anciennement Transports Graveleau).

Communes limitrophesModifier

 
Carte de la commune.

EnvironnementModifier

La Verrie a obtenu deux fleurs au Concours des villes et villages fleuris (palmarès 2007).

HistoireModifier

Le , la commune fusionne avec Chambretaud pour former la commune nouvelle de Chanverrie dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [3].

HéraldiqueModifier

  Blasonnement :
D'azur à la crosse d'or, accostée à dextre d'un bœuf effrayé contourné d'argent et à senestre de trois merlettes du même ordonnées 2 et 1.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? Paul-Antoine Bourgeois[4] Union des Droites
(Monarchiste)
Médecin, propriétaire
Député de la Vendée (1871 → 1906)
Conseiller général du canton de Mortagne-sur-Sèvre (1864 → 1912)
Président du conseil général de la Vendée (1910 → 1912)
Maire en 1911   M. Poupelin[5]    
Les données manquantes sont à compléter.
Antoine Guitton CNI Exploitant agricole
Député de la Vendée (1951 → 1958)
Député de la 4e circonscription de la Vendée (1958 → 1962)
Henri-Victor Mallard[6],[7]   Professeur de droit
Alexis Raveleau[8] DVD Banquier
Réélu en 1995
[9] Jean-Paul Rongeard DVD Chef de projet retraité
Réélu en 2008[10]
[11] Jean-François Fruchet DVD Exploitant agricole
3e vice-président du Pays-de-Mortagne
Les données manquantes sont à compléter.

Liste des maires déléguésModifier

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
En cours Jean-François Fruchet[12] DVD Exploitant agricole
Maire de Chanverrie (depuis 2019)

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[14].

En 2016, la commune comptait 3 987 habitants[Note 1], en augmentation de 6,09 % par rapport à 2011 (Vendée : +4,51 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 6521 5901 7211 9061 8491 8741 9371 9721 973
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
2 0422 1252 1272 1782 2322 3112 3592 2652 248
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
2 2392 1742 0122 0312 0612 0582 0872 2442 319
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
2 4702 8453 2413 4973 5393 5963 7063 8793 987
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2010, La Verrie occupait le 2 760e rang au niveau national, alors qu'elle était au 2 636e en 1999, et le 34e au niveau départemental sur 282 communes.

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,6 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,3 % contre 48,4 % au niveau national et 49 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 19,2 %, 15 à 29 ans = 18,1 %, 30 à 44 ans = 19,7 %, 45 à 59 ans = 24,5 %, plus de 60 ans = 18,5 %) ;
  • 49,7 % de femmes (0 à 14 ans = 18,5 %, 15 à 29 ans = 16,8 %, 30 à 44 ans = 18,2 %, 45 à 59 ans = 23,9 %, plus de 60 ans = 22,6 %).
Pyramide des âges à La Verrie en 2007 en pourcentage[17]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
1,7 
5,9 
75 à 89 ans
8,5 
12,3 
60 à 74 ans
12,4 
24,5 
45 à 59 ans
23,9 
19,7 
30 à 44 ans
18,2 
18,1 
15 à 29 ans
16,8 
19,2 
0 à 14 ans
18,5 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[18]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Lieux et monumentsModifier

  • Intersection du 47e parallèle nord et du 1er méridien à l'ouest de Greenwich se trouve sur le territoire de la commune (voir aussi le Degree Confluence Project).
  • Château de La Vachonnière.
  • Château de Boisy-Sourdis, anciennement dit La Borderie-Sourdis.
  • Chapelle de l'Élu (XVe siècle).
  • Pierre Branlante de La Tour (curiosité géologique).
  • Église Saint-Maixent.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Ville d'origine du groupe de ska celtique Strollad.
  • Louis Sapinaud de La Verrie (1738-1793), l'un des chefs de l’insurrection vendéenne.
  • Jacques Raveleau-Duparc : chanteur et metteur en scène.
  • Alexandre Raveleau : auteur et journaliste.

ÉvénementsModifier

Le 22 juillet 2006, le Festival de Poupet organise pour ses 20 ans un concert de Johnny Hallyday sur un terrain du Vendéopôle[19].

JumelagesModifier

En 1994.

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Commune 12596 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « La Verrie », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. « Arrêté préfectoral no 18-DRCTAJ/2-671 portant création de la commune nouvelle “Chanverrie” », Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Vendée, no 98,‎ (lire en ligne [PDF]).
  4. Famille BOURGEOIS - Antoine Paul Charles BOURGEOIS, sur famillesdevendee.fr
  5. Une publication de 1911 le mentionne [1]
  6. Benoît Guérin, « Maire pendant trente ans, Henri-Victor Mallard est décédé », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  7. « Décès d’Henri-Victor Mallard : précision », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  8. « Alexis Raveleau ne sera pas candidat en mars », Ouest-France,‎ .
  9. « Jean-Paul Rongeard, nouveau maire », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  10. « La Verrie : Jean-Paul Rongeard réélu maire », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  11. « Jean-François Fruchet ceint l’écharpe de maire », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  12. « Le premier maire de Chanverrie a été élu », Ouest-France,‎ .
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  17. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 21 juin 2011)
  18. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 » [archive du ], sur insee.fr (consulté le 21 juin 2011)
  19. « Poupet, il y a eu un avant et un après Johnny », sur ouest-france.fr (consulté le 23 juillet 2018)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :