Ouvrir le menu principal

La Terre (film, 1921)

film de André Antoine, sorti en 1921
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Terre (homonymie).
La Terre
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche par Adrien Barrère

Réalisation André Antoine
Scénario d'après le roman La Terre, d'Émile Zola
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 98 minutes
Sortie 1921

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Terre est un film français dirigé par le réalisateur André Antoine, adapté du roman d’Émile Zola et sorti sur les écrans parisiens en 1921. Film remarquablement soigné en ce qui concerne la technique de l’image et l’art cinématographique. Une seule version du film – relevée de l’unique copie restante – est restée inachevée par A. Antoine et retrouvée complète dans les archives en Russie, ce film est chargé de réalisme et de vérité, fidèle à l’œuvre de Zola.

Sommaire

SynopsisModifier

Tourné dans la plaine de la Beauce, près de Chartres en France, le film La Terre retrace fidèlement l’histoire du roman d’Émile Zola montrant le drame paysan de l’époque, froid, endurci, faisant ressortir, la misère matérielle, l'avarice, et l'égocentrisme des terriens. L'histoire, se déroule au sein de la famille Fouan. Le vieux Louis Fouan, dit le père Fouan, décide à l'âge de 70 ans de partager ses biens entre ses enfants, à charge pour ceux-ci de l'héberger, de le nourrir et de lui donner deux cents francs de rente chacun. Ils s'acquittent très mal de leur tâche, notamment Buteau, qui le dépossède peu à peu de sa maigre fortune. Buteau possède deux cousines, les sœurs Mouche. Il a fait un enfant à la première, Lise, qu'il a épousée trois ans plus tard lorsqu'elle est devenue une riche héritière. Quant à la seconde, Françoise, il la poursuit de ses avances avec tant d'insistance qu'elle se rapproche de Jean Macquart et finit par l'épouser. Ce mariage inquiète beaucoup Buteau et Lise, qui redoutent de voir une partie de l'héritage familial passer dans d'autres mains. Lorsqu'ils apprennent que Françoise est enceinte, ils décident de la faire avorter : Buteau viole Françoise avec l'aide de Lise, puis celle-ci pousse sa sœur sur une faux. Grièvement blessée, Françoise meurt. Le père Fouan, qui a assisté à la scène, est ensuite brûlé par les deux meurtriers. Quant à Jean Macquart, redevenu aussi pauvre qu'à son arrivée, il quitte le village et s'engage à nouveau dans l'armée.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Voir aussiModifier

Lien externeModifier