La Sône

commune française du département de l'Isère

La Sône est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La Sône
La Sône
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Intercommunalité Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté
Maire
Mandat
Patrick Seyve
2020-2026
Code postal 38840
Code commune 38495
Démographie
Gentilé Sonois, Sonoise
Population
municipale
593 hab. (2021 en augmentation de 2,42 % par rapport à 2015)
Densité 201 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 43″ nord, 5° 16′ 43″ est
Altitude Min. 160 m
Max. 270 m
Superficie 2,95 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Saint-Marcellin
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton du Sud Grésivaudan
Législatives Neuvième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
La Sône
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
La Sône
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte topographique de l'Isère
La Sône
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative d'Auvergne-Rhône-Alpes
La Sône
Liens
Site web www.la-sone.fr

Autrefois, simple paroisse de la province royale du Dauphiné, la petite commune a adhéré à la communauté de communes de Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté. Ses habitants sont appelés les Sonois.

Géographie modifier

Situation et description modifier

La commune de La Sône est située dans la partie occidentale du département de l'Isère, au bord de la rivière du même nom et à l'ouest de l'agglomération formée par les villes de Chatte et de Saint-Marcellin, au sud du plateau de Chambaran.

Communes limitrophes modifier

Géologie modifier

Le territoire de la commune est situé dans sa plus grande partie dans la plaine alluvionnaire de l'Isère

Climat modifier

En 2010, le climat de la commune est de type climat méditerranéen altéré, selon une étude du Centre national de la recherche scientifique s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[1]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat de montagne ou de marges de montagne et est dans la région climatique Alpes du nord, caractérisée par une pluviométrie annuelle de 1 200 à 1 500 mm, irrégulièrement répartie en été[2].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 12,2 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 17,9 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 918 mm, avec 8,9 jours de précipitations en janvier et 6,1 jours en juillet[1]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Chatte_sapc », sur la commune de Chatte à 4 km à vol d'oiseau[3], est de 12,0 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 967,8 mm[4],[5]. Pour l'avenir, les paramètres climatiques de la commune estimés pour 2050 selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[6].

Hydrographie modifier

Le territoire de la commune est bordée par L'Isère dans sa partie méridionale.

Voies de communication modifier

Le territoire de la commune de La Sône est longé dans sa partie septentrionale par deux voies de circulation à vocation nationale :

  • La route départementale 1092 (RD 1092) dénommée ainsi entre Romans et Voiron se dénommait avant son déclassement en route nationale 92. Cette ancienne route reliait Genève à Valence jusqu'en 1974 et traverse le territoire selon un axe nord-est sud-est, au sud du bourg.
  • L’autoroute A49 qui traverse la route sur le territoire de la commune est une voie routière à grande circulation, qui relie Romans (Valence) à Grenoble. Cette voie a été mise en service en 1992.
Pour se rendre à Chatte, les véhicules doivent emprunter la sortie « Saint-Marcellin » au-delà de la barrière de péage de Chatuzange-le-Goubet dans le sens Valence-Grenoble et au-delà de la barrière de péage de Voreppe dans le sens Grenoble-Valence, puis emprunter la RD1092.
  9 Saint-Marcellin (Isère) : Saint-Marcellin, Pont-en-Royans

Urbanisme modifier

Typologie modifier

La Sône est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[7],[8],[9].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Saint-Marcellin, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 17 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[10],[11].

Occupation des sols modifier

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (63,7 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (63,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (42,4 %), zones agricoles hétérogènes (21,3 %), zones urbanisées (13,4 %), forêts (11,3 %), mines, décharges et chantiers (8,2 %), eaux continentales[Note 3] (3,4 %)[12]. L'évolution de l’occupation des sols de la commune et de ses infrastructures peut être observée sur les différentes représentations cartographiques du territoire : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et les cartes ou photos aériennes de l'IGN pour la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

 
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

Risques naturels et technologiques modifier

Risques sismiques modifier

L'ensemble du territoire de la commune de La Sône est situé en zone de sismicité n°4 (sur une échelle de 1 à 5), en limite de la zone n°3 qui se situe au nord-ouest du territoire communal[13].

Terminologie des zones sismiques[14]
Type de zone Niveau Définitions (bâtiment à risque normal)
Zone 4 Sismicité moyenne accélération = 1,6 m/s2

Autres risques modifier

Toponymie modifier

À l'origine, le village de La Sône se nommait Sonitus Aquae (le murmure de l'eau).

Histoire modifier

Politique et administration modifier

Administration municipale modifier

Liste des maires modifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1981 ? Maurice Reffay    
mars 2001 2020 Pierre Rousset UMP-LR Retraité[15]
2020 En cours Patrick Seyve    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société modifier

Démographie modifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[17].

En 2021, la commune comptait 593 habitants[Note 4], en augmentation de 2,42 % par rapport à 2015 (Isère : +2,71 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
629609527645714692665681687
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
743773952901933873740731766
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
906936972914985972862817864
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013
688641671665574590620628591
2018 2021 - - - - - - -
586593-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement modifier

La commune est rattachée à l'académie de Grenoble.

Équipements culturels et sportifs modifier

Médias modifier

Historiquement, le quotidien à grand tirage Le Dauphiné libéré consacre, chaque jour, y compris le dimanche, dans son édition du Sud Grésivaudan, un ou plusieurs articles à l'actualité de la ville et de la communauté de communes, ainsi que des informations sur les éventuelles manifestations locales, les travaux routiers, et autres événements divers à caractère local.

Cultes modifier

L'église paroissiale Saint-Pierre, propriété de la commune, est desservie par la paroisse Saint-Luc du Sud Gresivaudan, elle même dépendante du diocèse de Grenoble-Vienne[20].

Économie modifier

Culture locale et patrimoine modifier

Lieux et monuments modifier

 
L'isère vu depuis les berges et au fond, le bateau à roue
  • Le Château de la Sône est un ancien château-fort entouré de douves, il domine depuis son socle rocheux le vallée de l'Isère. Les parties les plus anciennes sont du XIIe siècle et le donjon du XVe siècle. Les façades, les toitures du château et une chapelle intérieure, pour ses peintures ornant les murs datées du XVIIe siècle, sont d'ailleurs inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du  ; le parc par arrêté du [21].
  • La tour médiévale et son parc à l'entrée du Village.
  • L'église romane Saint-Pierre, datée du XIe siècle, ancien prieuré.
  • Le monument aux morts communal dont le pilier commémoratif se présente sous la forme d'une colonne quadrangulaire située sur un piédestal de trois marches et commémore les victimes de la commune lors des deux guerres mondiales[22].
  • Manufacture de Saint-Chamond : usine de tissage, de tresses et de lacets, en pierre de tuf, labellisée Patrimoine en Isère[23].
  • Les piliers de l'ancien pont traversant l'Isère.
  • Le Bateau à roue[24].

Espaces verts et fleurissement modifier

Personnalités liées à la commune modifier

 
Françoise Sagan
  • Louis XI, alors dauphin et donc avant d'être proclamé roi de France, aurait séjourné au château de La Sône.
  • Jacques de Vaucanson, célèbre inventeur et mécanicien du XVIIIe siècle, séjournera à La Sône dans le cadre de son activité professionnelle.
  • La famille Jubié, industriels en tissage de La Sône aux XVIIIe et XIXe siècles, administrateurs et hommes politiques.
  • La jeune Françoise Quarez, qui deviendra la romancière Françoise Sagan a séjourné au château de La Sône, alors propriété d'une famille d'industriels locale, les Morel, avec lesquels elle était amie. C'est de son séjour dans le château et son parc qu'elle tirera la description du château de sa première pièce de théâtre Château en Suède[28],[29].

Héraldique modifier

La Sône possède des armoiries dont l'origine et le blasonnement exact ne sont pas disponibles.

Notes et références modifier

Notes et cartes modifier

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution comparée de l'occupation des sols de la commune sur cartes anciennes », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).

Références modifier

  1. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  2. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le )
  3. « Orthodromie entre La Sône et Chatte », sur fr.distance.to (consulté le ).
  4. « Station Météo-France « Chatte_sapc », sur la commune de Chatte - fiche climatologique - période 1991-2020 », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  5. « Station Météo-France « Chatte_sapc », sur la commune de Chatte - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  6. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.fr, (consulté le )
  7. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  8. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  9. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  10. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  11. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  12. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  13. Site de la préfecture de l'Isère, carte des zones de sismicité
  14. Arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction parasismique applicables aux bâtiments de la classe dite « à risque normal » - Légifrance
  15. https://www.lemonde.fr/auvergne-rhone-alpes/isere,38/la-sone,38495/
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.
  20. Site diocese-grenoble-vienne.fr, page sur la Paroisse St Luc Du Sud Gresivaudan, consulté le 15 janvier 2022.
  21. « Château de la Sône », notice no PA00117290, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  22. Site monumentsmorts.univ-lille.fr, article sur le monument aux morts de La Sône.
  23. « Les labels patrimoine en Isère », sur isere-patrimoine.fr, Conseil Général de l'Isère (consulté le ).
  24. Site officiel.
  25. Site officiel.
  26. « Jardin des fontaines pétrifiantes », sur www.parcsetjardins.fr (consulté le ).
  27. DGE, L'offre « Qualité Tourisme » : Le Jardin des fontaines pétrifiantes, accès le 27 janvier 2015.
  28. Site etudesdromoises.fr, article d'Annie Friche "Françoise Sagan et Romans.
  29. Site isere-annuaire.com, page "Château de la Sône", consulté le 19 janvier 2021.

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier