Ouvrir le menu principal

La Roche (Fribourg)

commune suisse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Roche.

La Roche
La Roche (Fribourg)
Une ferme de La Roche
Blason de La Roche
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Gruyère
Syndic Joël Brodard
NPA 1634
N° OFS 2149
Démographie
Population
permanente
1 707 hab. (31 décembre 2017)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 41′ 46″ nord, 7° 08′ 16″ est
Altitude 1 152 m
Min. 728 m
Max. 1 751 m
Superficie 24,09 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de La Roche
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
La Roche

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
La Roche

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
La Roche
Liens
Site web www.la-roche.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

La Roche (La Rotse en Patois Fribourgeois[3]) est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Gruyère. Ses habitants sont appelés Rochois.

Sommaire

GéographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, La Roche mesure 2 409 ha[2]. 4,0 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 47,1 % à des surfaces agricoles, 47,0 % à des surfaces boisées et 1,9 % à des surfaces improductives[2].

La Roche est limitrophe de Hauteville, Le Mouret, Plasselb, Pont-la-Ville, Treyvaux et Val-de-Charmey. Le sommet de la Berra fait partie de La Roche.

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, La Roche compte 1 707 habitants en 2017[1]. Sa densité de population atteint 71 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de La Roche entre 1850 et 2008[4] :

 

HistoireModifier

La Roche a fait partie de la principauté épiscopale de Lausanne jusqu'en 1536, puis du bailliage de Bulle jusqu'en 1798.

RéférencesModifier

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le lieu de naissance et la nationalité », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. a b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Dikchenéro dou patê gruvèrin è di j'alintoua : patê - franché = Dictionnaire du patois gruérien et des alentours : patois - français. Société des patoisants de la Gruyère, 1992. Fribourg : Fragnière)
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)

Sur les autres projets Wikimedia :