Ouvrir le menu principal

La Reine des damnés (film)

film américain réalisé par Michael Rymer et sorti en 2002
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Reine des damnés.
La Reine des damnés
Titre original Queen of the Damned
Réalisation Michael Rymer
Scénario Scott Abbott
Michael Petroni
Acteurs principaux
Sociétés de production Village Roadshow Pictures
Warner Bros. Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Durée 101 minutes
Sortie 2002

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Reine des damnés (titre original : Queen of the Damned) est un film américain réalisé par Michael Rymer, sorti en 2002, inspiré des Chroniques des vampires d'Anne Rice.

C'est l'adaptation cinématographique du troisième volume La Reine des damnés. Il fait suite à l'adaptation du premier volume, Entretien avec un vampire par Neil Jordan, bien que les deux films soient différents d'un point de vue esthétique

SynopsisModifier

Nous retrouvons Lestat à notre époque après avoir dormi pendant de longues années. Le vampire, soucieux de se trouver de la compagnie, décide d'appeler les vampires (bons ou mauvais) vers lui. Mais d'une singulière manière : il va les attirer en devenant une star du rock mondialement connue pour être un véritable vampire. En dévoilant les secrets de son espèce, il sait parfaitement que le danger de mort est proche, mais il ne s'inquiète pas pour une chose aussi futile. Marius va le retrouver pour le mettre en garde et pour lui annoncer une terrible nouvelle : la Reine des Vampires, Akasha, s'est réveillée de son sommeil. Le spectateur, comme Marius, ignore alors ses intentions. Est-elle favorable à Lestat ou veut elle le punir de son audace ? Dans l'intervalle, Jesse, orpheline et apprentie au Talamasca (centre d'étude sur le paranormal situé à Londres) qu'il rencontre à Londres, vient à lui afin qu'il la transforme en vampire. Ému, il refuse toutefois son offre. Lestat et Jesse ne savent pas qu'ils vont bientôt se retrouver pour l'affrontement final.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AccueilModifier

Le film a connu un modeste succès commercial, rapportant environ 45 479 000 $ au box-office mondial, dont 30 336 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 35 000 000 $[2]. En France, il a réalisé 329 106 entrées[3].

Il a reçu un accueil critique défavorable, recueillant 17 % de critiques positives, avec une note moyenne de 3,9/10 et sur la base de 128 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4]. Sur Metacritic, il obtient un score de 30/100 sur la base de 31 critiques collectées[5].

Bande originaleModifier

Les chansons pour le groupe de Lestat ont été écrites et réalisées par Jonathan Davis, du groupe Korn, et Richard Gibbs, bien que les engagements contractuels de Davis envers Sony BMG signifiaient que sa voix ne pouvait pas apparaître sur l'album de bande originale. Au lieu de cela, les voix ont été réenregistrées par d'autres musiciens pour la sortie de la bande originale : Wayne Static de Static-X (Not Meant for Me), David Draiman de Disturbed (Forsaken), Chester Bennington de Linkin Park (System), Marilyn Manson (Redeemer), et Jay Gordon de Orgy (Slept So long). Pendant le générique de fin, Non Meant For Me est joué. C'est la version de Jonathan Davis, bien que les crédits la créditent comme étant la version de Wayne Static de l'album.

DistinctionsModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Notes référencesModifier