Ouvrir le menu principal

La Petite Fille au bout du chemin

film sorti en 1976
La Petite Fille au bout du chemin
Titre original The Little Girl Who Lives Down the Lane
Réalisation Nicolas Gessner
Scénario Laird Koenig
Acteurs principaux
Sociétés de production Filmedis
Filmel
ICL
Carnelian Productions
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Thriller
Durée 100 min
Sortie 1976

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Petite Fille au bout du chemin (The Little Girl Who Lives Down the Lane) est un film franco-américano-canadien réalisé par Nicolas Gessner, sorti en 1976.

SynopsisModifier

Au Canada, une jeune fille de 13 ans, Rynn Jacobs, vit toute seule dans une grande maison depuis la mort soudaine et mystérieuse de son père qu'elle essaie de dissimuler. Ses ennuis commencent lorsque le fils de sa propriétaire, Frank Hallet, qui manifeste un intérêt évident pour elle, lui rend visite. Avec sa mère, ils vont constituer une menace pour Rynn. Cependant, la jeune fille rencontre le jeune Mario Podesta avec lequel elle se lie d'amitié et qui va lui venir en aide...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

  • D'abord travaillé par Laird Koenig, l'auteur même du roman éponyme, un premier projet d'adaptation théâtrale fut abandonné faute de pouvoir engager une actrice mineure sur le long terme.
  • Désireux de le porter à l'écran, Nicolas Gessner en acquit les droits qui avaient un temps été détenus par Sam Spiegel, ayant dû y renoncer à cause de différents artistiques.
  • Rynn, qui dans le roman empoisonnait Mme Hallet au gaz, assiste à sa mort accidentelle dans le film parce que ses financiers désapprouvaient l'idée d'un assassinat.
  • Engagée sur la base d'extraits entrevus sur la table de montage du film sur lequel travaillait Martin Scorcese Alice n'est plus ici (1974), Jodie Foster , qui porte ici une perruque, fêta ses 13 ans (âge de son personnage) durant le tournage.
  • Parce que Jodie Foster désapprouvait l'ajout de la séquence de nu, sa propre mère proposa que sa sœur Connie, de 7 ans son ainée, assurât sa doublure.
  • Deux hamsters différents figurèrent dans le film : un vivant qui survécut au tournage et qu'on offrit au costumier une fois la production bouclée, et un mort fourni par un hôpital où il avait servi de cobaye et que Martin Sheen manipula de telle sorte qu'il parût encore vivant au moment de l'occire.

DistinctionsModifier

DiscographieModifier

  • Parue initialement en 33 tours au Japon uniquement, la bande originale du film La Petite Fille au bout du chemin, composée par Christian Gaubert, a été rééditée sur CD chez Disques Cinémusique en 2013. Voir la présentation en ligne.

Liens externesModifier

L'intrigue du roman et du film La Petite Fille au bout du chemin jouent un rôle clé dans le roman Les Visages de la vengeance, de François Lévesque