Ouvrir le menu principal

La Marcelle
Type Cotre
Gréement 1 mât (grand-voile aurique et flèche) et 3 focs

Auparavant 2mât

Histoire
Commandé 1936
Lancement 1938
Mise en service 1940 (Comme canot de sauvetage)
Statut Canot de sauvetage de paquebot de la premiere moitié du 20e siècle ; Actuellement : excursions nautiques
Équipage
Équipage 2
Caractéristiques techniques
Longueur 11 m
Vitesse 7noeud max
Carrière
Port d'attache Boyardville (Ile d'Oléron, Charentes Maritimes)

La Marcelle » est un cotre basé à Boyardville (Ile d'Oléron, Charente Maritime), c'est ancien canot de sauvetage du paquebot anglais RMS Queen Elizabeth

CaractéristiquesModifier

Le navire est construit en bois et bronze. Il mesure 11 mètres de long[1].

Il dispose sur son mât unique d'une grand-voile aurique et d'un flèche. Il à trois focs à l'avant.

HistoriqueModifier

La Marcelle est un ancien canot de sauvetage du paquebot anglais RMS Queen Elizabeth[1] dont la construction a débuté en 1936 pour une mise en service en 1940.

La Marcelle a ensuite été restaurée dans les années 60 pour le rendre habitable, ajouter une salle de moteur, des toilettes a l'arrière, une cabine avec cuisine, deux couchettes latérales avec table et banquette et un carré a l'avant. Depuis 1995, il appartient à René Brassens. A partir de 1996, il effectue des traversés autour du Fort Boyard et de l'île d'Aix, pour cet usage, le propriétaire a retiré un mât et a fait des arrangement pour pouvoir transporter 18 passagers et deux membres d'équipage.

 
Port de Boyardville

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Collectif, Guides des voiliers : Reconnaître les gréements anciens, Le Chasse Marée, , 72 p. (ISBN 2903708134)
  • Collectif, Guide de la manœuvre des petits voiliers traditionnels, Le Chasse Marée, (ISBN 2914208057)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier