Ouvrir le menu principal

La Maison de Claudine est une œuvre écrite par Colette.

Publié en 1922, ce livre raconte, par une suite de courtes scènes, la jeunesse de l'auteur (surnommée Minet-Chéri) à la campagne, dépeignant sa mère, son père et quelques-uns de ses animaux de compagnie. Ce roman est le récit autobiographique de l'enfance heureuse que vécut Colette.

Malgré le titre La Maison de Claudine, hommage aux romans populaires Claudine qui lancèrent la carrière de son auteur, ce roman ne s'inscrit pas dans cette série; le seul lien est que la maison du titre, et la ville de Saint-Sauveur en Puisaye évoqués dans le livre ont servi de modèle au Montigny de Claudine dans les romans.

SommaireModifier

L'œuvre se compose de trente-cinq chapitres.

  • Où sont les enfants ?
  • Le sauvage
  • Amour
  • La petite
  • L'enlèvement
  • Le curé sur le mur
  • Ma mère et les livres
  • Propagande
  • Papa et madame Bruneau
  • Ma mère et les bêtes
  • Épitaphes
  • La fille de mon père
  • La noce
  • Ma sœur aux cheveux longs
  • Maternité
  • « Modes de Paris »
  • La petite Bouilloux
  • La Toutouque (ne figure pas dans l’édition de 1922)
  • Le manteau de Saphi (ne figure pas dans l’édition de 1922)
  • L'ami
  • Ybanez est mort
  • Ma mère et le curé
  • Ma mère et la morale
  • Le rire
  • Ma mère et la maladie
  • Ma mère et le fruit défendu
  • La merveille
  • Batou
  • Bellaude
  • Les deux chattes
  • Chats
  • Le veilleur
  • Printemps passé (ne figure pas dans l’édition de 1922)
  • La couseuse (ne figure pas dans l’édition de 1922)
  • La noisette creuse (ne figure pas dans l’édition de 1922)

Sur les autres projets Wikimedia :

PersonnagesModifier

On peut regrouper les textes de La Maison de Claudine autour de certaines personnes.

  • La mère, Sido :
    • son amour maternel : « Où sont les enfants ? », « L'Enlèvement », « Amour ».
    • son passé : « Le Sauvage », « La "Fille de mon père" ».
    • sa personnalité : « Ma Mère et les livres », « Ma Mère et les bêtes », « Ma Mère et le curé », « Ma Mère et la morale », « Le Rire », « Ma Mère et la maladie », « Ma Mère et le fruit défendu ».
  • Le père : « Propagande », « Papa et Mme Bruneau », « Le Manteau de spahi ».
  • Le portrait de Colette enfant : « La Petite », « Le Curé sur le mur ».
    • Ses souvenirs d'autres personnes : « La Noce », « "Mode de Paris" », « La Petite Bouilloux », « L'Ami », « Ybanez est mort ».
  • Le frère et la sœur : « Épitaphes », « Ma Sœur aux longs cheveux », « Maternité ».
  • Les animaux :
    • les chiens : « La Toutouque », « La "Merveille" », « Bellaude ».
    • les félins : « Bâ-Tou », « Les Deux Chattes », « Chats ».
  • Sa fille, Bel-Gazou : « Le Veilleur », « Printemps passé », « La Couseuse », « La Noisette creuse ».

Liens externesModifier