Ouvrir le menu principal

La Machine moderne

Revue professionnelle de la fabrication mécanique

La Machine moderne
Pays France
Langue Français
Périodicité Mensuel
Genre Presse professionnelle
Fondateur Georges Lévy
Date de fondation 1906
Date du dernier numéro 1989
Éditeur Société de publications mécaniques
Ville d’édition Paris

Propriétaire Indépendant puis groupe L'Usine nouvelle
ISSN 0024-9130
OCLC 6393186
Supplément

La Lettre de machine moderne (ISSN 0752-3912)

La Machine moderne est un journal mensuel d'actualité et de veille technologique et comprenant des articles sur des procédés techniques, publié de 1906 à 1989.

HistoireModifier

Créé en décembre 1906, le journal est publié mensuellement jusqu'en 1989 à destination d'un public d'ingénieurs francophones. « Revue pratique de construction et d'usinage mécanique[1] », il publie des articles de techniques et pratiques pour l'ingénieur, essentiellement dans les domaines de la fabrication mécanique, la production industrielle, les machines-outils et l'industrie mécanique[1].

Son fondateur Georges Lévy[2] établit la rédaction à Paris, rue du Faubourg-du-Temple puis rue La Fayette jusqu'en 1924. Camille Didier, propriétaire de L'Usine, devient président du conseil d'administration de La machine moderne dès 1921. Sous l'impulsion de son directeur général Augustin Rousseau[3], le journal modifie sa maquette en 1924 et s'installe rue Bleue dans un immeuble partagé avec la rédaction de L'Usine.

En 1945, La machine moderne fait partie du groupe de presse L'Usine nouvelle.

En 1989, le journal est renommé 'Techniques & équipements de production' (ISSN 0998-4909) et est publié sous ce nom de 1989 à 1993.

RéférencesModifier

  1. a et b Fiche BNF - Journal mensuel publication en série imprimée : La machine moderne (notice BnF no FRBNF34348837) (notice BnF no FRBNF32810398) (notice BnF no FRBNF34384781)
  2. Georges Lévy, ingénieur des arts et manufactures (Centrale Paris)
  3. Augustin Rousseau, ingénieur IDN (Centrale Lille) est rédacteur en chef en 1918 puis directeur général.

Lien externeModifier