La Légende du grand judo

film sorti en 1943
La Légende du grand judo
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche lors de la ressortie du film au Japon en 1952

Titre original 姿三四郎
Sugata Sanshirō
Réalisation Akira Kurosawa
Scénario Akira Kurosawa
Tsuneo Tomita (roman)
Acteurs principaux
Sociétés de production Tōhō
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre Drame
Durée 97 minutes ramenée à 80
Sortie 1943


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Légende du grand judo (姿三四郎, Sugata Sanshirō?) est un film japonais réalisé par Akira Kurosawa, sorti en 1943. Tourné à Kyoto, c'est le premier long métrage de son auteur.

SynopsisModifier

En 1882, 15 ans après l'ouverture au monde dans l'ère Meiji, dans un port japonais, arrive Sanshiro Sugata, un jeune homme qui veut apprendre le "jujitsu" auprès du maître Monma Saburo. Au cours d'une réunion, les adeptes du jujitsu parlent avec mépris d'une nouvelle technique appelée "judo", dont les émules pensent détrôner le jujitsu comme principal art martial. Pourtant Sugata assiste sur un quai à un duel nocturne où le maître Shogoro Yano fait la preuve éclatante de la supériorité du judo, en envoyant tous ses adversaires dans l'eau. Subjugué, Sugata jete ses sandales, qui sont emportées doucement par la pluie et suit Yano. Impulsif et irréfléchi, il prouve son endurance en passant une nuit entière accroché à un pieu dans l'étang de la demeure de Yano - tandis qu'un nénuphar symbolique s'ouvre à la lumière du matin. Sugata finit par être accepté dans l'école de judo.

Quelque temps après, en l'absence du maître Yano, l'école reçoit la visite de Higaki Gennosuke, maître de jiu-jitsu et meilleur disciple de l'école de Hansuke Murai. Higaki, « au regard de serpent » souhaite affronter un disciple de l'école de Yano. Sanshiro est prêt pour le combat mais cela lui est impossible car il est interdit de pratique.

Par la suite, le préfet de Police organise un tournoi d'arts martiaux de la police entre les différentes écoles. Celle qui en sortira vainqueur s'occupera de la section « arts martiaux » de la police.

Sugata est choisi par le maître Shogoro Yano pour représenter l'école mais il doit affronter dans un premier temps Monma Saburo. Au cours d'un combat spectaculaire, Sugata parvient à occire Monma. Cette victoire contribue à accroitre sa réputation. Puis, Sugata suit un dure entraînement avec Yano avant son prochain duel contre Hansuke Murai, vieux maître d'une école rivale de jiu-jitsu. Sayo Murai, la fille de ce dernier prie pour que son père âgé sorte gagnant du combat singulier. L'entraînement intense de Yano redonne le goût de vivre au jeune homme. Il fait la connaissance de Sayo sans savoir qui elle est. Les deux jeunes gens sympathisent. Ils finissent cependant par découvrir qui ils sont et se quittent. Sugata souhaite perdre son combat car il aime la jeune femme. Le tournoi de police arrive. Sugata refuse d'y aller mais un révérend de l'école le convainc d'accepter le combat. Au cours du duel spectaculaire, Sugata parvient à battre Murai. Celui-ci, en convalescence prend pourtant en affection le jeune judoka qui est reçu chez lui et retrouve Murai. Mais, Higaki, le meilleur disciple de Murai, n'accepte pas de voir Sugata se rapprocher de son maître et de sa fille. Ainsi, Higaki provoque Sugata pour un duel à mort. Ils se rencontrent en combat singulier dans une plaine battue par les vents. Sugata le bat avec les plus grandes difficultés et le met KO. Higaki n'en tiendra pas rancune au jeune judoka et renoncera par la suite à l'affronter.

Plus tard, Sugata partira en voyage avec la fille de Murai. Il aura triomphé de ses adversaires, mais aussi de lui-même, leçon essentielle de l'esprit du "Grand Judo".

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (ja) La Légende du grand judo sur la Japanese Movie Database
  2. a et b Olivier Rajchman, « Akira Kurosawa - L'esthète samouraï », Studio Ciné Live n°78,‎ , p. 124
  3. « Les films japonais sortis en France en salle », sur www.denkikan.fr (consulté le 10 septembre 2019)
  4. extrait d'une interview donnée à la BBC présente sur le DVD "La légende du grand judo" édité par Arte Vidéo

Liens externesModifier