La Jeune Garde (roman)

roman d'Alexandre Fadeïev

La Jeune Garde
Auteur Alexandre Fadeïev
Pays URSS
Genre Roman
Distinctions prix Staline (1946)
Version originale
Langue russe
Titre Молодая гвардия
Date de parution 1945
Version française
Date de parution 1948

La Jeune Garde (en russe Молодая гвардия) est un roman de l'écrivain soviétique Alexandre Fadeïev publié en 1946. Il est consacré à l’organisation de résistance durant l'occupation allemande par les jeunes de la ville de Krasnodon, en Ukraine en 1942-1943[1],[2],[3].

RésuméModifier

Lors de l'occupation de l'Ukraine par l'armée allemande en 1942, une organisation clandestine de résistance, Jeune Garde, est créée à Krasnodon à l'initiative de jeunes habitants : Oleg Kochevoï, seize ans, Serge Tioulenine, dix-sept ans et Ivan Zemnoukhov, dix-neuf ans. Les membres du groupe résistent activement, renseignant la population de la situation militaire, se livrant à des actes de sabotage, récoltant des armes[4].

ÉditionsModifier

Le roman est publié en 1945 et, bien qu'ayant obtenu le prix Staline en 1946[5] et ait été adapté pour le théâtre et le cinéma, il est critiqué dans la Pravda en 1947 pour n'avoir pas assez insisté sur le rôle du parti[6].

Une nouvelle version du roman est publiée en 1951[7],[8], Fadeïev se pliant au standard de la doctrine littéraire soviétique[9],[10],[11].

Notes et référencesModifier

  1. Michel Aucouturier, Écrivains soviétiques, FeniXX, , 144 p. (ISBN 978-2-7062-0812-6, lire en ligne)
  2. Liouba Vinogradova, Les Combattantes, Héloïse d'Ormesson, , 427 p. (ISBN 978-2-35087-379-4, lire en ligne)
  3. Sacha Simon, La gageure soviétique, FeniXX, , 410 p. (ISBN 978-2-221-23373-3, lire en ligne)
  4. André Pierre, « La Jeune Garde, d'Alexandre Fadeïev », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  5. (en) Ted Hopf, Reconstructing the Cold War : The Early Years, 1945-1958, Oxford University Press, , 240 p. (ISBN 978-0-19-985849-1, lire en ligne), p. 67
  6. Alexis Berelowitch, « FADEÏEV Alexandre Alexandrovitch », sur universalis.fr (consulté le ).
  7. (en) Katerina Clark, The Soviet Novel : History as Ritual, Indiana University Press, , 320 p. (ISBN 978-0-253-21367-9, lire en ligne), p. 160
  8. (en) D. T. Shepilov, Dmitrij T. Šepilov, The Kremlin's scholar : a memoir of Soviet politics under Stalin and Krushchev, New Haven (Conn.), Yale University Press, , 444 p. (ISBN 978-0-300-09206-6, lire en ligne), p. 184
  9. Marc Slonim (trad. Mary Fretz, Roger Stuveras), Histoire de la littérature russe soviétique, vol. 19, L'Age d'Homme, coll. « Slavica », (lire en ligne), p. 156
  10. (en) David Caute, Politics and the Novel During the Cold War, Routledge, , 403 p. (ISBN 978-1-351-49836-4, lire en ligne)
  11. (en) Victor Terras, Handbook of Russian Literature, Yale University Press, , 558 p. (ISBN 978-0-300-04868-1, lire en ligne), p. 134.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier