Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FEP.
La Fanfare en pétard
Description de cette image, également commentée ci-après
La Fanfare en pétard à la YOFest, à Strasbourg, en France, le 9 mai 2014.
Informations générales
Autre nom FEP
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Multi-genres ; notamment hip-hop, reggae, fanfare, musique classique, ska, funk, electro, dub[1],[2]
Instruments Chant, mégaphone, saxophone alto, saxophone ténor, trompette, caisse claire, grosse caisse, soubassophone, trombone
Années actives Depuis 2001
Labels FTI Production, Blue Line Productions, L’Autre distribution
Site officiel www.lafanfareenpetard.com
Composition du groupe
Membres Philippe « Gaston » Rieger, Christophe Rieger, Paul Barbieri, Samuel Klein, Nicolas Demelt et Guillaume Nuss

La Fanfare en pétard, souvent surnommé FEP, est un groupe multi-genres français. Le groupe mêle de nombreux genres musicaux incluant parmi tant d'autres, hip-hop et fanfare[1],[3].

Formé en 2001 dans les couloirs du Conservatoire de Strasbourg, le groupe publie son premier album studio intitulé Shake Your Ass, Drei de oarsch, bouge ton cul en 2004. Il accueille un nouveau membre, Gaston, en 2005, et passe trois ans en tournée avant la publication de son deuxième album, Crame la mèche en 2009. En 2013, le groupe publie son quatrième album intitulé Le Monde est curieux.

Sommaire

BiographieModifier

 
La Fanfare en Pétard à la YOFest à Strasbourg le 9 mai 2014.

La Fanfare en pétard se forme en 2001 dans les couloirs du Conservatoire de Strasbourg[1]. Le groupe publie son premier album studio intitulé Shake Your Ass, Drei de oarsch, bouge ton cul en 2004[2].

Le groupe fait un grand pas en avant lorsqu'il accueille Gaston au chant et au saxophone alto en 2005 ; « Nous avons tous des influences très diverses et le métissage musical est devenu vraiment intéressant », confie le chanteur[1]. Dès 2007, La Fanfare en pétard tourne en France et en Europe, dans les festivals de rue[1]. Après trois ans passés sur les routes, La Fanfare en pétard son deuxième album studio, intitulé Crame la mèche qui fait participer Papet J de Massilia Sound System, Mr E, et DJ Nelson en 2009[2].

En 2013, le groupe publie son quatrième album intitulé Le Monde est curieux[4]. En concert, ils jouent leur chanson Noir comme l’or, extraite de leur album[5].

Au début de 2014, ils sont annoncés en concert les 9 et 10 mai 2014 à Strasbourg[6],[7].

MembresModifier

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Dorothée Lachmann, « De la bombe », sur Poly Magazine, (consulté le 22 mai 2016).
  2. a b et c « Focus : La Fanfare en Pétard - Mr Schpeck », sur RadioNeo, (consulté le 22 mai 2016).
  3. « Festival Les Givrés : à Givrand, la Fanfare en Pétard ! », sur Le Courrier vendéen, (consulté le 22 mai 2016), Tantôt jazz ou hip-hop, parfois classique ou électro. La Fanfare en pétard fait partie de ces groupes qui ne rentrent pas dans une case..
  4. « La Fanfare en Pétard - Le Monde est Curieux Label: Blue Line – L’Autre distribution », sur lordsofrock.net (consulté le 22 mai 2016).
  5. « La Fanfare en pétard « Noir comme l’or » », (consulté le 22 mai 2016).
  6. « Tout sur les vainqueurs du Concours Jeunes Talents de la YO!Fest », sur youthforum.org (consulté le 22 mai 2016).
  7. « La Fanfare en Pétard et Asian Dub Foundation en concert gratuit vendredi », sur Rue89 Strasbourg, (consulté le 22 mai 2016).

Liens externesModifier