Ouvrir le menu principal

La Chapelle-Villars

commune française du département de la Loire
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Chapelle et Villars.

La Chapelle-Villars
La Chapelle-Villars
Blason de La Chapelle-Villars
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Saint-Étienne
Canton Le Pilat
Intercommunalité Communauté de communes du Pilat rhodanien
Maire
Mandat
Jacques Berlioz
2014-2020
Code postal 42410
Code commune 42051
Démographie
Gentilé Chapelards
Population
municipale
529 hab. (2016 en diminution de 4,17 % par rapport à 2011)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 28′ 24″ nord, 4° 43′ 02″ est
Altitude Min. 318 m
Max. 785 m
Superficie 8,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 14.svg
La Chapelle-Villars

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
La Chapelle-Villars

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-Villars

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-Villars

La Chapelle-Villars est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes[1].

Les habitants de la commune s'appellent les Chapelards et les Chapelardes [2].

Sommaire

GéographieModifier

Communes limitrophes de La Chapelle-Villars[3]
Longes Longes Les Haies
Chuyer   Vérin
Chuyer Chuyer Vérin

ToponymieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La famille De la Chapelle originaire du Gévaudan serait à l'origine du village.

D'autre part, le mot « Villars » est associé à la famille du maréchal-duc Claude-Louis-Hector de Villars (1653- 1734), qui a sauvé les armées de Louis XIV de la défaite à la bataille de Denain (1712). Comme Nicolas de Villars, évêque d'Agen, mort le 10 décembre 1608, est fils de Claude de Villars, seigneur de La Chapelle et de Masclas (Maclas), Villars dans le nom du village est bien antérieur au maréchal, représentant le plus illustre de la famille. C'est en fait le berceau de sa famille. Le château de Villars, aujourd'hui classé monument historique, appartient toujours aux descendants du maréchal et de son épouse, Jeanne Angélique Roque.

Sous la Révolution, la commune se nommait Villars-en-Montagne. En 1936 elle a pris le nom de La Chapelle puis La Chapelle-Villars.

HistoireModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La famille De la Chapelle originaire du Gévaudan serait à l'origine du village. Le village dépendait de la paroisse des Haies.

La chapelle Sainte-Marguerite, récemment restaurée par une association, remonte au Xe siècle.

Le château de Villars, classé monument historique, date du XVIIe siècle.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1997 En cours Jacques Berlioz[3],[4] ? puis UMP puis DLF  

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2016, la commune comptait 529 habitants[Note 1], en diminution de 4,17 % par rapport à 2011 (Loire : +1,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
315275308288262275307292282
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
279277347349338325320321281
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
297307298260247232224221193
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
205209227223262333508533558
2013 2016 - - - - - - -
534529-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

FestivitéModifier

  • La fête votive de la commune (la fête paroissiale), La vogue se déroule généralement le week-end le plus proche de la Saint-Louis (août).

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Château du maréchal de Villars des XVIe – XVIIe siècles : inscription aux monuments historiques depuis le 28 décembre 1978[9].
  • La chapelle du mont Monnet[10] construite en 1872 par l'abbé Jean Baptiste Font né à La Chapelle-Villars le 10 septembre 1788, décédé le 5 août 1874 à La Chapelle-Villars.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason D'azur aux trois molettes d'éperon d'or , au chef d'argent chargé d'un lion léopardé de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Carte géographique », sur maps.google.fr (consulté le 27 juillet 2010)
  2. « Nom des habitants », sur www.habitants.fr (consulté le 27 juillet 2010)
  3. a et b (fr) « Tout sur la commune », sur www.annuaire-mairie.fr (consulté le 27 juillet 2010)
  4. La Chapelle-Villars sur le site de l'association des maires de France (consulté le 13 mars 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Château de Villars à La Chapelle-Villars (42) », sur www.patrimoine-de-france.org (consulté le 27 juillet 2010)
  10. « Association pour la sauvegarde de la vieille chapelle », sur vieillechapelle.free.fr (consulté le 27 juillet 2010)