La Campine (pétrolier)

La Campine
Image illustrative de l’article La Campine (pétrolier)
Type Pétrolier
Histoire
Constructeur Palmer’s Ship Building & Iron Co Ltd
Chantier naval Jarrow
Lancement 24/12/1889
Caractéristiques techniques
Longueur 94.4 m
Maître-bau 11.9 m
Port en lourd 3500
Tonnage 2595
Propulsion 1 x Hélice
Puissance 218nhp
Vitesse 8.5
Carrière
Armateur 02/1890 F Speth & Co, Antwerp

1891 American Petroluem Co, Rotterdam

Pavillon Belge

La Campine est un des trois premiers tankers belge avec une capacité de 3400 GRT (2 tank). Il appartenait à la American Petrolium Company, devenu par la suite Esso Belgium N.V.

Histoire[1]Modifier

Ce navire a été construit par Palmer's Ship Building & Iron Co Ltd dans le chantier naval de Jarrow et le lancement a été fait le . Il pouvait naviguer à vapeur et à voiles.

Ce navire comportait 3 mâts : les deux à l'avant servaient pour les voiles tandis que celui a l’arrière était utilisé comme une grande cheminée du navire pour les risques d'incendie. Pas loin de la cheminée arrière on pouvait trouver quatre canots de sauvetage au bossoirs.

Première Guerre mondiale[2]Modifier

Il coule le , pendant la Première Guerre mondiale, après l'attaque du sous-marin allemand  U-boat UC 50 en mer du Nord. Il effectuait alors son voyage de Rotterdam à New York. Tout l’équipage a pu être sauvé.

Cet évènement est passé dans les nouvelles de Leidsche Courant[3].

La Campine et l'artModifier

La Campine a été plusieurs fois représentée dans les peintures de John Henry Mohrmann. Il en a fait 3 peintures en 1899, 1901, et 1908.

Notes et référencesModifier

  1. « La Campine - (1892-1917) », sur www.aukevisser.nl (consulté le )
  2. « Tanker La Campine - Ships hit by U-boats - German and Austrian U-boats of World War One - Kaiserliche Marine - uboat.net », sur uboat.net (consulté le )
  3. « Historische Kranten, Erfgoed Leiden en Omstreken », sur leiden.courant.nu (consulté le )

Liens externesModifier