Ouvrir le menu principal

La Bible (film, 1966)

film sorti en 1966
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bible.
La Bible
Description de l'image The Bible... In the Beginning theatrical poster.jpg.

Titre original The Bible: In the Beginning...
Réalisation John Huston
Scénario Vittorio Bonicelli
Christopher Fry
Jonathan Griffin
Ivo Perilli
Acteurs principaux
Sociétés de production Dino De Laurentiis Cinematografica
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Italie Italie
Genre film biblique historique
Durée 174 minutes
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Bible ou La Bible : Au Commencement des Temps (The Bible: In the Beginning...) est un film américano-italien réalisé par John Huston, sorti en 1966.

Sommaire

SynopsisModifier

Le film raconte les 22 premiers chapitres de la Genèse et se divise en trois grandes sections : Adam et Ève, l'Arche de Noé et l'histoire d'Abraham. Il y a également deux sections plus courtes : la construction de la Tour de Babel, située entre celles de Noé et d'Abraham, et celle de la destruction de Sodome et de Gomorrhe, intégrée dans la section d'Abraham. L'idée générale du film sont les alliances passées entre la divinité et l'humanité (Adam et Ève, Noé, Abraham) et les moments où ces alliances furent rompues (Babel, Sodome et Gomorrhe).

La section d'Adam et Ève commence par la Création. L'histoire d'Adam et Ève est évidemment centrée sur l'épisode du serpent dans le Jardin d'Éden. Elle se termine par le meurtre d'Abel par son frère Caïn, condamné à errer sur la Terre pour le restant de sa vie.

La section sur Noé est racontée de façon quelque peu humoristique. Le patriarche y est décrit comme un personnage simple et sympathique vivant une belle relation avec les animaux dans l'arche pendant le déluge. Sa famille se pose des questions sur ses agissements, mais ne conteste jamais son autorité et lui fait confiance.

L'histoire d'Abraham, par contre, est dépeinte de façon beaucoup plus sombre. L'homme est décrit comme le constructeur d'une nation, le leader de son peuple, un pionnier et un guerrier qui craint Dieu plus que tout. Dieu l'a fait venir en pays de Canaan et lui a promis cette terre pour sa descendance. L'action d'Abraham est centrée sur l'attente d'un enfant que Dieu lui a également promis et que Sarah doit enfanter, mais qui se fait attendre. La naissance d'Isaac est donc un joyeux événement. Malheureusement, Abraham est littéralement assommé lorsque Dieu lui demande de le lui sacrifier quelques années plus tard. Il décide tout de même de lui obéir, mais le Seigneur arrête son bras au dernier moment. Cette dernière scène est probablement le moment le plus intense du film.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Dino de Laurentiis avait l'ambition d'adapter la totalité de la Bible ou du moins l'Ancien Testament dans une fresque épique et coûteuse, inspirée de Cecil B. DeMille. La totalité des films devait durer onze heures et coûter 90 millions $. Selon ses annonces, Orson Welles devait réaliser le segment sur Abraham, Jacob et Isaac, Robert Bresson devait faire la Genèse, Federico Fellini réaliserait le déluge, Luchino Visconti sur Joseph et son entourage, John Huston devait superviser la totalité et assurer la concordance. Les divergences nombreuses font que la fresque est réduite à un seul pan de la Bible, réalisée par John Huston[1],[2].

Autour du filmModifier

Modèle:Anecdote

  • C'est John Huston qui avait eu l'idée originale de demander à Charles Chaplin de jouer le rôle de Noé. Chaplin a refusé parce qu'il n'aimait pas l'idée d'apparaître dans un film dirigé par un autre réalisateur. John Huston a décidé d'interpréter lui-même le rôle de Noé.
  • Le rôle de Noé a également été offert à Alec Guinness.
  • Les scènes de nudité d'Adam et Ève dans le Jardin d'Eden ont été filmées dans un style de clair-obscur. Ni Michael Parks ni Ulla Bergryd n'ont utilisé de doublures.
  • Les animaux utilisés pour la scène du déluge proviennent du zoo de Rome.
  • Le tournage s'est déroulé de mai à décembre 1964.
  • Le film a été sélectionné pour l'Oscar de la meilleure musique de film en 1967.
  • Marlon Brando devait jouer dans le film, mais il n'y participera pas, vu qu'il demandait un cachet trop élevé.
  • Le Mont Ararat n'est pas précisé dans la Bible en ce qui concerne la destination finale de l'arche de Noé.
  • La riposte des Canaanéens n'est pas abordée quand Abraham et les siens envahissent le pays de Canaan (actuelle Palestine et Israël ).
  • Quand Noé embarqua les couples d'animaux, il évoqua "toutes les espèces et races de chats aussi", mais à l'époque du déluge, jusqu'à nos temps modernes, il n'y avait qu'une race et espèce de chat[réf. nécessaire] : le chat commun. Les races de chats actuelles sont modernes.
  • Dans le film, les coiffes de nombreuses femmes sont des coiffes en vogue et à la mode, dans les années 1960, ainsi que les maquillages.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Axel Madsen, John Huston: A Biography, Doubleday and Company: Garden City, (lire en ligne), p. 195
  2. « Death of a Showman: Dino De Laurentiis (1919-2010) », sur Time Magazine,