Ouvrir le menu principal
Un LAV-25 de l'USMC près de la province d'Al Anbar (Irak) le 14 avril 2004.

Le véhicule blindé léger 25 (VBL 25), ou Light Armoured Vehicle 25 (LAV-25) en anglais, est un véhicule blindé léger construit par General Dynamics Land Systems Canada. Il est développé à partir du AVGP Cougar canadien, un dérivé du Mowag Piranha suisse.

HistoriqueModifier

 
Un équipage du 3rd LAR en mission de reconnaissance en Afghanistan en 2011.

Il entre en service en premier dans le United States Marine Corps (USMC) en 1983 qui en perçoit 758 exemplaires, toute versions comprises[1].

La premiére unité de véhicules blindés légers à être activée a été le 2e bataillon de VBL (2nd LAV Battalion), au Camp Lejeune, en Caroline du Nord, en mai 1985 qui a commencé à recevoir ses premiers VBL en juin 1984. Un total de quatre bataillons, trois d'active et un de réserve, sont mises sur pied. Ils subissent plusieurs changements de nom pour devenir de l'infanterie blindée légère en 1988 avant de devenir en 1994 des bataillons de reconnaissance blindée légère. Cela a été fait pour mieux refléter les capacités, la mission et le but des bataillons équipés de LAV-25[2].

CaractéristiquesModifier

Le LAV-25 à un équipage de 3 personnes et peut embarquer 6 fantassins. Son moteur est un Detroit Diesel Corporation 6V53T de 275 cv (205 kW).

Il peut être transporté sous élingue par un hélicoptère Sikorsky CH-53 Sea Stallion.

Au fil des décennies, le LAV-25 a subi plusieurs améliorations passant, de la version d'origine à LAV-25A1, puis LAV-25A2 et LAV-25A3, cette dernière devant entrer en service en 2021.

VersionsModifier

 
Tir d'un obus de 81 mm depuis un LAV-M.

Le Corps des Marines des États-Unis utilisent, en 2009, six versions principales en raison de 139 exemplaires pour chacun des quatre bataillons de reconnaissance blindée léger mise sur pied dans les années 1980[3], une Marine Expeditionary Unit a de 7 à 16 LAV-25 :

  • LAV-25 (light armored vehicle-25 millimeter) - version de base armé d'un canon M242 Bushmaster de calibre 25 mm, 74 par bataillon de reconnaissance blindée
  • LAV-AT (light armored vehicle-antitank) - version armé de missiles antichar BGM-71 TOW, 20 par bataillon
  • LAV-L (light armored vehicle-logistics) - logistique, 19 par bataillon
  • LAV-M (light armored vehicle-mortar) - version armé d'un mortier de 81 mm approvisionné à 99 obus, 10 par bataillon
  • LAV-C2 (light armored vehicle-command and control) - véhicule de commandement, 9 par bataillon
  • LAV-R (light armored vehicle-recovery) - Récupération/dépannage, entre en service en 1986, 46 initialement commandé[4], 7 par bataillon

Et d'autres de manière plus confidentiel :

  • LAV-MEWSS (Mobile Electronic Warfare Support System) - guerre électronique
  • LAV-AD (Air Defense) - Équipé de 4 missiles Stinger et d'un canon GAU-12 Equalizer de 25 mm, 17 exemplaires livrés en 1999 à l'USMC, proposé avec des missiles français Mistral à l'exportation[5] sans succès, ne semble plus être en service en 2019

UtilisateursModifier

  •   Arabie saoudite
    • Garde nationale de l'Arabie saoudite - 1 900 exemplaires de diverses versions de Mowag Piranha dont des LAV-25[6]
  •   États-Unis
    • USMC - 403 LAV-25, 95 LAV-AT, etc. en 2008[7]
    • US Army - Un petit nombre de LAV-25A2 provenant de l’USMC acquit pour le 4e bataillon du 68e régiment blindée de la 1re brigade de la 82e division aéroportée en 2018[8]
 
Un LAV-25 dans un camp d'entrainement.

Notes et référencesModifier

  1. http://www.military-today.com/apc/lav_25.htm
  2. « LAV History », sur Marine Corps Training and Education Command, USMC (consulté le 22 mai 2010)
  3. Employment of the Light Armored Reconnaissance Battalion, Département de la Marine des États-Unis, , 66 p., PDF (lire en ligne), p. 14/2-2
  4. http://www.military-today.com/apc/lav_r.htm
  5. (en) « LAV-AD », sur https://www.army-technology.com/ (consulté le 2 septembre 2019).
  6. (en) « Houthi Rebels Trounce Saudi Force Amid Concerns Over The » (consulté le 2 octobre 2019).
  7. Selon Philippe Langloit, « L'aviation du Corps des Marines », dans Défense & Sécurité Internationale (ISSN 1772-788X), no 38 (juin 2008).
  8. (en) Joseph Trevithick, « Army's Newest Airborne Unit Gets Second-Hand But Air Droppable USMC LAV-25 Armored Vehicles », sur www.thedrive.com/the-war-zone/, (consulté le 3 octobre 2019).