Léonard III Tocco

Léonard ou Lionardo III Tocco fut le dernier comte palatin de Céphalonie, d'Ithaque et de Zante, duc de Leucade et Despote d'Épire (c'est-à-dire d'Arta), de 1448 à 1479/1499[1]

Leonardo III Tocco
Image dans Infobox.
Fonctions
Despote
Comte palatin de Céphalonie et Zanthe (d)
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Décès
Famille
Père
Conjoints
Milica de Serbie
Francesca Marzano d'Aragona (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Carlo III Tocco (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Léonard ou Leonardo III Tocco est le fils de Carlo II Tocco, comte de Céphalonie et Zante, duc de Leucade et souverain d'Épire, et de Ramondina de Ventimiglia. À la mort de son père en , Leonardo lui succède dans ses titres et possessions. Il ne règne toutefois en Épire à partir d'Arta que jusqu'au , quand la cité est conquise par l'Empire Ottoman[2].

Ses possessions continentales se limitent désormais à trois forteresses et Léonardo s'installe à Angelokastro en Étolie. En 1460, cette ville est également prise par les Turcs, qui ne laissent comme seule possession à Leonardo que Vonitsa ce qui l'incite à se retirer dans ses îles[3].

Le Leonardo épouse sa première femme Milica de Serbie. Elle est la fille de Lazare Brankovic et Hélène Paléologue de Morée[4] Milica meurt en donnant naissance à leur fils dès 1464[5].

En 1477, Leonardo se marie une seconde fois avec Francesca Marzano, une petite-fille illégitime du roi Alphonse de Naples. Selon William Miller, Leonardo estime à cette époque que la République de Venise n'étendra pas sa protection à son royaume, et que cette seconde union lui permettra de renforcer ses liens avec la maison souveraine du royaume de Naples afin de s'assurer de son appui. Malheureusement, Venise ne souhaitait pas voir l'influence napolitaine s'étendre dans les îles ioniennes et ce mariage lui aliène les Vénitiens. Les Ottomans saisissent ce prétexte pour envahir son royaume et s'emparent de Vonitsa puis de Céphalonie, Leucade, et Zante en 1479 ; Leonardo ne tente pas de résister et se réfugie avec ses trésors, son épouse et ses trois enfants à Tarente, puis à Naples où il est investi de plusieurs fiefs par le roi Ferdinand Ier[6].

Il meurt en 1499[6].

Unions et postéritéModifier

De son union avec Milica de Serbie, Leonardo a un fils unique

  • Carlo III Tocco (1464–1518), qui succède à son père comme souverain titulaire d'Épire.

Avec Francesca Marzano, il a cinq enfants, dont on ignore l'ordre de naissance:

  • Hippolyta Tocco,
  • Leonora Tocco, religieuse,
  • Maria Tocco, épouse Pietro Talamanca,
  • Ramondina Tocco, épouse Antonio Maria Pic della Mirandole;[7]
  • Pietro Tocco, considéré comme le cadet

Leonardo a également un fils illégitime, Ferrante Tocco (m. 1535). Selon Miller, Ferrante devient l'ambassadeur espagnol à la cour d'Henri VII d'Angleterre en 1506[8]. Benedetto Tocco (espagnol : Benito), un fils de Ferrante, sera évêque de Girone de 1572 à 1583 puis également évêque de Lleida de 1583 à sa mort en 1585.

Notes et référencesModifier

  1. Venance Grumel Traité d'études byzantines, « 1, La chronologie », coll. « Bibliothèque byzantine », Paris, Presses universitaires de France, 1958. p. 409.
  2. Miller 1908, p. 416.
  3. Miller 1908, p. 458.
  4. (en) Medieval Lands: Helena Paleoligina
  5. (en) Medieval Lands: Milica of Serbia
  6. a et b Miller 1908, p. 485-489.
  7. Felice Ceretti, Il conte Antonmaria Pico, vol. 3 (Parte 2), Modena, G.T. Vincenzi e nipoti, (lire en ligne)
  8. Miller, (1908), p. 488

BibliographieModifier

  • (en) William Miller, The Latins in the Levant : A History of Frankish Greece (1204–1566), Londres, John Murray, (OCLC 563022439, lire en ligne)
  • (en) Donald MacGillivray Nicol, (2010). The Despotate of Epiros 1267–1479: A Contribution to the History of Greece in the Middle Ages. Cambridge: Cambridge University Press. (ISBN 978-0-521-13089-9).
  • (en) George Christos Soulis,(1984), The Serbs and Byzantium during the reign of Tsar Stephen Dušan (1331–1355) and his successors, Dumbarton Oaks, (ISBN 0-88402-137-8)