Ouvrir le menu principal

Léon Georget

coureur cycliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Georget.
Léon Georget
Cyclist L Georget LOC 04379.jpg
Léon Georget en 1909
Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Équipes professionnelles

Léon Georget, né le à Preuilly-sur-Claise (Indre-et-Loire) et mort le , est un coureur cycliste français surnommé Le Père Bol d'Or, Gros Rouge, ou Le Brutal.

BiographieModifier

Le Bol d'or, épreuve cycliste sur piste d'endurance, très éprouvante, était une idée du directeur du journal Paris-Pédale, le sculpteur Paul Decam, et le trophée -un bol en bronze doré- était offert par les chocolats Meunier. Il fallait parcourir le maximum de kilomètres en 24 heures, dans le sillage d'un entraîneur sur motocyclette. De 1894 à 1928, la course eut lieu soit au vélodrome Buffalo, soit au vélodrome d'Hiver.

Georget dépassait régulièrement les 900 km par course !

Émile Georget, son frère né en 1881 et mort en 1960, remporta également Bordeaux-Paris 1910 et 1912, le Championnat de France sur route 1910, le Paris-Brest-Paris 1911, et finit 3e des Tours de France 1907 et 1911, remportant 9 étapes du Tour.

Pierre Georget, fils de Léon, fut vice-champion olympique de vitesse (1 000 m) en 1936, et médaille de bronze en tandem la même année.

PalmarèsModifier

Piste :

  • Bol d'or : remporté à neuf reprises, en 1903, de 1907 à 1913 successivement, et 1919. 2e en 1904 ; 3e en 1906 et 1924. (Record personnel : 973,666  km en 24 h)
  • 24 heures de Bruxelles : 1906 (avec son frère Émile)
  • Six Jours de Toulouse : 1906 (avec Émile)
  • Six Heures de Paris : 1912
  • Six Jours de New York : 3e en 1907 (il y participe également avec Émile en 1906, 1909 et 1911)
  • Six Jours de Buffalo : 3e en 1903

Route :

Résultats sur le Tour de FranceModifier

  • 1903 : abandon (5e étape)
  • 1906 : 8e
  • 1907 : abandon (10e étape)
  • 1908 : abandon (4e étape)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :