Léon Auguste Asselineau

lithographe, peintre et dessinateur français

Léon Auguste Asselineau né le à Hambourg et mort le au Havre est un lithographe, peintre et dessinateur français.

Léon Auguste Asselineau
Naissance
Décès
(à 81 ans)
Le Havre
Nationalité
Activité
Maître
Lieux de travail
Fratrie
Parentèle
Charles Asselineau (cousin germain)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Léon Auguste Asselineau naît le à Hambourg[1] de parents français.

Il est notamment l'élève d'Adolphe Roehn[2]. Il expose aux Salons de 1836, 1838, 1840, 1846 et 1847 des paysages, mais c'est principalement comme lithographe qu'il se fait remarquer, en collaborant aux grandes publications de Gihaul, notamment avec le Mobilier ou le Vieux Paris[3].

Léon Auguste Asselineau meurt le [2] au Havre[4].

Sa sœur cadette Antoinette Asselineau est peintre portraitiste[5].

ŒuvresModifier

 
Le Pont de la Poissonnerie de Nantes, bibliothèque de Toulouse.
  • Vues pittoresques des principaux châteaux des environs de Paris et des départements, illustrations.
  • Le Moyen Âge pittoresque, illustrations.

Notes et référencesModifier

  1. Dictionnaire des artistes de l'école française au XIXe siècle, p. 13.
  2. a et b Fiche de Léon-Auguste Asselineau sur universdesarts.fr, consulté le 22 mai 2013.
  3. Émile Bellier de La Chavignerie et Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l’École française, depuis l’origine des arts du dessin jusqu’à nos jours : architectes, peintres, sculpteurs, graveurs et lithographes, t. 1, Paris, H. Loones, , 1927 p. (lire en ligne).
  4. Archives départementales de Seine-Maritime, acte de décès n°791 dressé le 25/03/1889, vue 225 / 514.
  5. Index bio-bibliographicus notorum hominum (IBN), pars C : Corpus alphabeticum, Sectio generalis, vol. 8 (ARZOUNI Thomas usque ad AUSTIN John), (ISBN 3-7648-0726-1) et (ISBN 3-7648-0997-3) (Pars C), Biblio Verlag Osnabrück, 1977, p. 6932 (de).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :