Ouvrir le menu principal

L'une chante, l'autre pas

film sorti en 1977
L'une chante, l'autre pas
Réalisation Agnès Varda
Scénario Agnès Varda
Acteurs principaux
Sociétés de production Ciné Tamaris
INLC
INA
Paradise
Population
SFP
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Venezuela Venezuela
Genre Drame
Durée 120 minutes
Sortie 1977

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'une chante, l'autre pas est un film dramatique français, réalisé par Agnès Varda, sorti en 1977.

Sommaire

SynopsisModifier

Entre 1962 et 1976, l'amitié entre deux jeunes femmes permet de faire la chronique du féminisme et des droits des femmes.

RésuméModifier

Pauline (17 ans) étudiante, souhaite quitter sa famille pour devenir chanteuse. Intéressée par une exposition de photographies représentant des femmes qu'elle trouve trop tristes, elle reconnaît l'un des modèles, Suzanne, qui, avec Jérôme, le photographe, a eu deux enfants. Les deux femmes se lient. Suzanne, de nouveau enceinte, peine à s'occuper de ses enfants, par manque d'argent ; pour l'aider à avorter, Pauline obtient de l'argent de ses parents sur un mensonge. Lorsque ceux-ci découvrent la supercherie, elle décide de les quitter et se lance dans la chanson.

Jérôme, qui ne parvient pas à trouver sa voie dans la photographie, se pend dans son atelier et Suzanne revient dans la ferme de ses parents près de Soissons.

Les deux jeunes femmes se retrouvent par hasard dix ans plus tard, en 1972, Pauline, qui se fait appeler Pomme, chantant pour les droits des femmes devant le tribunal de Bobigny ou a lieu un procès retentissant. Suzanne, après des années difficiles à la ferme, a trouvé un travail à Hyères, dans une piscine et au Planning familial. Pomme chante un répertoire féministe avec un petit groupe. Elle a rencontré un Iranien, Darius, en allant avorter à Amsterdam.

Suzanne reste seule en élevant sa fille et son fils. Elle a des liaisons, mais refuse de s'engager avec un pédiatre parce qu'il est marié.

Pomme suit son compagnon en Iran, où elle l'épouse. Elle continue à échanger avec Suzanne par cartes postales. Enceinte, Pomme comprend alors que le pays ne lui convient pas et décide de revenir accoucher en France. Logée par Suzanne, elle se querelle avec Darius qui veut ramener le bébé en Iran où elle refuse de repartir. Ils trouvent un accord en faisant un second enfant : un pour chacun. Pomme reforme son groupe de chanteuses et part en tournée. Les chansons reflètent sa vie.

Le pédiatre ayant divorcé, Suzanne accepte de l'épouser tandis que Pomme donne naissance à une fille à qui elle donne le prénom de son amie. Elles se retrouvent quelques années plus tard avec leurs amis et enfants. La voie off dit que toutes deux ont lutté et peuvent servir d'exemple à d'autres femmes telles que Marie, la fille de Suzanne qui a désormais 17 ans à son tour.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Agnès Varda a consacré un court métrage distinct, Plaisir d'amour en Iran, aux errances de Pomme et Darius en Iran.

Un autre film sorti la même année, La Dentellière de Claude Goretta, a en tête d'affiche une jeune actrice française dont le personnage est également surnommé « Pomme », Isabelle Huppert, qui trouvera là le rôle qui va véritablement lancer sa carrière cinématographique.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier