L'Unità

ancien quotidien italien de gauche

L'Unità
Image illustrative de l’article L'Unità

Pays Italie
Langue Italien
Périodicité Quotidien
Genre Informations générales
Diffusion 20 000 ex. (2014)
Date de fondation
Date du dernier numéro
Ville d’édition Rome

L’Unità (prononcé : [luniˈta]) est un ancien quotidien italien de sensibilité de gauche, fondé en 1924 par Antonio Gramsci.

HistoireModifier

Organe officiel du Parti communiste (1924-1991)Modifier

Longtemps organe officiel du Parti communiste italien (PCI), de son lancement en 1924 jusqu'à l'auto-dissolution de ce dernier en janvier 1991, le journal s'est ensuite rapproché des démocrates de gauche.

Journal de centre-gauche (1991-2000)Modifier

De 1992 à 1996, sous la direction de Walter Veltroni, L'Unità devient un journal de centre-gauche à vocation culturelle et grand public.

Périodes de crises (2000-2017)Modifier

Après une longue période d’existence de plus de trois-quarts de siècle, le journal L'Unità connaît une périodes de crises. En juillet 2000, le journal est mis en liquidation, pour finalement reparaître en mars 2001. En 2008 il est racheté par Renato Soru, alors député et président de la région de Sardaigne, avant que sa fermeture ne soit annoncée le .

Le , le journal reparait sous une nouvelle forme[1] sous la direction du journaliste et secrétaire d’État Erasmo D'Angelis (it). Il connaît cependant une nouvelle crise deux ans plus tard et ferme de nouveau le .

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :