L'Odyssée de l'espèce (roman)

livre de Roland C. Wagner

L'Odyssée de l'espèce est un roman de science-fiction de Roland C. Wagner publié en 1998. Il fait partie de la série Les Futurs Mystères de Paris dont il constitue le troisième volet.

L'Odyssée de l'espèce
Format
Langue
Auteur
Genre
Date de parution
Pays
Séquence
Série
Les Ravisseurs quantiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
L'Aube incertaine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Place dans le cycleModifier

Les Futurs Mystères de Paris débutent en 2063[1], un demi-siècle après la Grande Terreur primitive, un cataclysme mystérieux qui a vu se mêler la réalité que nous connaissons et la psychosphère, matérialisation de l'inconscient collectif de l'espèce humaine dans un continuum orthogonal au nôtre. La violence y a quasiment disparu. Chaque roman du cycle est indépendant et relate une enquête d'un détective privé « transparent » répondant au nom de Temple Sacré de l'Aube Radieuse ; ce détective n'est pas à proprement parler invisible, mais nul ne fait attention à lui, même les systèmes informatiques l'oublient[2].

L'odyssée de l'espèce est le troisième volet du cycle. C'est dans ce roman que le concept de psychosphère est véritablement formulé de manière théorique : la compréhension de sa nature devient un enjeu essentiel quand tous les spécialistes de la question sont assassinés l'un après l'autre[3].

Le dernier roman du Fleuve Noir AnticipationModifier

Ce volume clôture la collection Fleuve Noir Anticipation en décrochant le numéro 2001, grâce au jeu de mot dans le titre de L'odyssée de l'espèce[4],[5], un clin d'œil au film 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick[6].

SynopsisModifier

Un grand scientifique spécialiste de la psychosphère, Michel Viard, vient d'être assassiné dans son bureau du Centre européen de recherches scientifiques en dépit des multiples systèmes de sécurité censés protéger les locaux. Surpris sur les lieux par la police, le détective privé Temple sacré de l'aube radieuse, surnommé Tem, est accusé du meurtre. Un redoutable enquêteur : Marcellin Trovallec, surnommé le Dénébien, est convaincu de sa culpabilité. Tem devra donc mener sa propre enquête afin de se disculper ; pour cela il doit comprendre le lien entre la réalité et la psychosphère et affronter un des très anciens Archétypes de celle-ci[7].

Pour le vaincre il devra, avec l'aide de l'aya Gloria, se replonger dans « l'odyssée de notre espèce. Naissant au bord d'un lac en Afrique orientale, puis se répandant et se diversifiant à travers toute la planète... Échanges de gènes et de vocables, influences mystiques, enrichissement culturel... Mais aussi guerres, massacres, spoliation, esclavage, déplacements de population... Ainsi que les souffrances qui les accompagnaient... Tout cela s'était inscrit dans la Psychosphère. Tout cela - et bien d'autres choses encore. Tout ce qui faisait l'Homme »[8].

Prix littérairesModifier

Le roman L'Odyssée de l'espèce a reçu les prix suivants au titre de l'année 1998 :

La série Les Futurs Mystères de Paris a par ailleurs été récompensée du Grand prix de l'Imaginaire en 1999.

ÉditionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Sara Doke, « Entrevue avec un auteur psychédélique », Phénix - la revue de l'imaginaire, no 56 - Dossier Roland C. Wagner,‎ , p. 96-111 (lire en ligne)
  2. Simon Bréan, Ayas, humour & esprit de la Commune, « La science-fiction psychédélique de Roland C. Wagner », p. 64
  3. Simon Bréan, Ayas, humour & esprit de la Commune, « La science-fiction psychédélique de Roland C. Wagner », p. 66
  4. Sara Doke, « Entrevue avec un auteur psychédélique », Phénix - la revue de l'imaginaire, no 56 - Dossier Roland C. Wagner,‎ , p. 96-111 (lire en ligne)
  5. Bradford Lyau, The Anticipation Novelists of 1950s French Science Fiction: Stepchildren of Voltaire, McFarland, (lire en ligne), p. 2
  6. « Disparition de Roland C Wagner (1960-2012) », sur Site de la BNF
  7. Simon Bréan, Ayas, humour & esprit de la Commune, « La science-fiction psychédélique de Roland C. Wagner », p. 65
  8. L'Odyssée de l'espèce, Roland C. Wagner, Éditions Fleuve Noir, collection Anticipation no 2001, 360 pages, novembre 1998, (ISBN 2-265-06741-5). p. 294