L'Impératrice Yang Kwei-Fei

film sorti en 1955
L’Impératrice Yang Kwei-Fei
Description de cette image, également commentée ci-après
L'affiche japonaise du film

Réalisation Kenji Mizoguchi
Scénario Yoshikata Yoda
Matsutarō Kawaguchi
Masashige Narusawa
Qin Tao
Acteurs principaux
Sociétés de production Daiei
Shaw Brothers
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre drame
film historique
Durée 98 min
Sortie 1955

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Impératrice Yang Kwei-Fei (楊貴妃, Yōkihi?) est un film japonais réalisé par Kenji Mizoguchi, sorti en 1955.

SynopsisModifier

Dans la Chine du VIIIe siècle, l'impératrice Yang choisit de se sacrifier pour sauver l'empereur. A Chang'an, alors capitale de la Chine, l'empereur est en deuil, ses conseillers lui présentent alors des femmes afin de gagner en pouvoir par le mariage. Le général An Lushan rencontre une jeune femme de condition modeste, ressemblant à feu l'impératrice, et la convainc de venir au palais. L'empereur l'épouse pour sa beauté et sa sincerité (acceptant après l'avoir vue jouer de la musique et entendue lui expliquer son intention de le réconforter). Les soeurs de la nouvelle impératrice sont logées à la Cour et son cousin devient ministre. En revanche, An Lushan n'obtient pas de poste important. Il mène alors une révolte contre les Yang, les impôts finançant le luxe où vivent les parvenus étant remis en cause par des émeutiers. Les soeurs sont tuées par la foule introduite au palais et le ministre, par An Lushan en duel. L'impératrice, qui par son statut de femme n'a aucun pouvoir politique, se soumet et est executée. Après une éllipse, l'empereur, âgé, meurt en pensant à l'impératrice.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean d'Yvoire, Téléciné, n° 85, F.L.E.C.C., Paris,

Liens externesModifier