Ouvrir le menu principal

L'Homme stochastique

livre de Robert Silverberg
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Maître du hasard.

L'Homme stochastique
Auteur Robert Silverberg
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Stochastic Man
Date de parution 1975
ISBN 0060138688
Version française
Traducteur René Lathière
Éditeur Robert Laffont
Collection Ailleurs et Demain - Classiques
Lieu de parution Paris
Date de parution 1977
Type de média Livre papier
Nombre de pages 273
ISBN 978-2-221-03841-3

L'Homme stochastique (titre original : The Stochastic Man) est un roman de Robert Silverberg publié en 1975. L'éditeur français Le Livre de poche a changé en 1990 le titre en Le Maître du hasard.

RésuméModifier

Lew Nichols est un habitant de New York à la fin du XXe siècle. C'est un homme heureux dans son mariage et dans son travail de « stochasticien »[1], métier qu'il exerce dans son cabinet. Il est d'ailleurs considéré comme le meilleur en ville pour conjecturer les faits afin de prévoir l'avenir. Ce talent lui vaut d'être contacté par un politicien ambitieux, Paul Quinn, qui le veut à ses côtés en tant que conseiller. Il souhaite accéder à la Mairie de New York dans un avenir proche, mais à terme prendre la Maison Blanche. Nichols, séduit par la verve du politicien, délaisse son cabinet pour suivre Quinn et son équipe.

Il rencontre alors un homme, Carjaval, qui lui prédit quelques événements à venir, en prétextant vouloir rendre service à Quinn. Nichols n'y prête guère attention mais chaque événement s'avère se réaliser. Épaté par les pouvoirs de clairvoyance du vieil homme, Nichols en fait son précepteur afin de s'approprier ce don de médium.

Il découvrira par là même la fatalité de la vie, qui mettra à l'épreuve son libre arbitre.

ÉditionsModifier

Édition originale en anglais américain
Éditions en français
  • Robert Silverberg (trad. René Lathière), L'Homme stochastique [« The Stochastic Man »], Paris, Robert Laffont, coll. « Ailleurs et Demain - Classiques », , 273 p. (ISBN 978-2-221-03841-3, notice BnF no FRBNF34707435)
  • Robert Silverberg (trad. René Lathière), L'Homme stochastique [« The Stochastic Man »], Paris, J'ai lu (no 1329), , 248 p. (ISBN 978-2-277-21329-1, notice BnF no FRBNF34692166)
  • Robert Silverberg (trad. René Lathière), Le Maître du hasard [« The Stochastic Man »], Paris, Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche » (no 7120), , 253 p. (ISBN 978-2-253-05250-0, notice BnF no FRBNF35069868)
    L'édition de 1990 reprend le contenu de la traduction de 1977 en changeant le titre français.

Notes et référencesModifier

  1. Voir sur le Wiktionnaire la définition de l'adjectif « stochastique », dont le sens comporte quelques nuances par rapport au substantif « stochastique » employé par Robert Silverberg, qui en fait un art de la conjecture.