L'Aigle des Balmettes

sculpture et mémorial dans l'Ain

L'Aigle des Balmettes
L'Aigle des Balmettes (septembre 2019) - 1.JPG
Artiste
Date
Type
Technique
Sculpture
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Ain
voir sur la carte de l’Ain
Red pog.svg

L'Aigle des Balmettes est une monument commémoratif du combat des Balmettes en 1814, sculpté par Alphonse Muscat et inauguré le à Ambérieu-en-Bugey.

DescriptionModifier

Le monument est composé de deux éléments[1] :

  • un haut-relief en pierre représentant formé d'un Torciolan armé guettant la vallée de l'Albarine et d'une femme tenant un étendard. Clément Rocheray, une figure locale, aurait pu servir de modèle au sculpteur ;
  • le monument est surmonté par un aigle impérial en bronze, ailes déployées.

HistoireModifier

Le monument sculpté par Alphonse Muscat (1871-1944) rend hommage aux combattants des Balmettes en 1814. Il est édifié à l'initiative d'Alexandre Bérard qui l'inaugure le [1]. Un banquet réunissant 1 500 convives est servi sur la place du Champ-de-Mars le jour de l'inauguration[2].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'aigle en bronze de 410 kg est déposé par les Allemands en vue de l'envoyer à la fonte[1]. Après la guerre, l'aigle est retrouvé à Chalon-sur-Saône avec une aile brisée[1]. Rapatrié à Ambérieu, l'aigle est réparé par les cheminots du dépôt de la ville. Il réintègre la statue en [1].

 
L'Aigle des Balmettes, carte postale ancienne.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier