Ouvrir le menu principal

L'Aîné des Ferchaux

roman de Georges Simenon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Aîné des Ferchaux (homonymie).

L'Aîné des Ferchaux
Auteur Georges Simenon
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Roman policier
Éditeur Éditions Gallimard
Lieu de parution Paris
Date de parution 1945
Nombre de pages 299

L'Aîné des Ferchaux est un roman policier de Georges Simenon, paru en 1945.

Sommaire

RésuméModifier

Michel Maudet, un jeune ambitieux, devient le secrétaire de Dieudonné Ferchaux, un ancien colon, que la justice de Caen soupçonne d'avoir, vingt-cinq ans plus tôt, commis en Afrique des malversations et assassiné trois indigènes. En dépit du passé assez trouble de son patron, Maudet admire Ferchaux, symbole pour lui d'un homme qui a réussi envers et contre tous. Aussi, quand la situation de Ferchaux devient intenable, Maudet l'accompagne à Dunkerque, où l'ancien colon s'embarque avec une partie de sa fortune sur un cargo en partance pour les Îles Canaries. Abandonnant sa jeune femme, le secrétaire décide sur un coup de tête de suivre son patron.

Après un assez long périple, les deux hommes débarquent à Panama, puis s'installent sous de faux noms dans la ville de Colón, point d'entrée Nord du Canal de Panama sur la Mer des Caraïbes. Aigri et malade, Ferchaux devient de plus en plus revêche, égoïste et exigeant. Maudet, devenu indispensable à son patron, comprend dès lors qu'il ne doit plus compter que sur lui-même pour faire fortune. Il prend ses distances avec son patron et devient l'ami des caïds de la petite pègre du lieu. Il rencontre Mrs Lampson, une riche Américaine dont le bateau, le Santa Clara, effectue une escale plus longue que prévu à Colón. Il entrevoit alors la possibilité de sortir de l'impasse où il se trouve. Bientôt, il caresse le projet de voler Ferchaux. Pour arriver à ses fins, il tue son patron de sang-froid et livre son cadavre à un trafiquant de têtes indiennes. Il rejoint ensuite Mrs Lampson au Chili, puis s'en détache pour vivre librement son existence de riche aventurier.

Aspects particuliers du roman[1]Modifier

Un avant-propos de Simenon rappelle l’affaire Ferchaux (et ses antécédents) qui défraya la chronique, vers les années trente, dans le monde des entreprises coloniales et de la justice, affaire qui se termina par la disparition de Dieudonné Ferchaux, après sa mise en accusation.

À partir de cette donnée, le romancier a imaginé une suite où l’aîné des deux frères Ferchaux (le second n’ayant dans l’histoire qu’un rôle mineur) renoue avec l’aventure dans les pays lointains. La partie se joue entre deux hommes qu’une secrète connivence rapproche au départ : le vieux requin colonial qui croit retrouver en son secrétaire un garçon de sa trempe et le jeune ambitieux qui voit, dans un patron dont il subit d’abord l’ascendant, le caïd qu’il voudrait devenir. Mais leur évolution en sens contraire chez l’un comme chez l’autre montre qu’il y a, des deux côtés, erreur sur la personne.  

Fiche signalétique de l'ouvrageModifier

Cadre spatio-temporelModifier

EspaceModifier

Paris. Caen. Courseulles (Normandie). Dunkerque. Bruxelles. Cristobal et Colón (Panama), après un transit par Tenerife.

TempsModifier

Époque contemporaine.

Les personnagesModifier

Personnage principalModifier

Michel Maudet. Secrétaire de Dieudonné Ferchaux. Marié. Une vingtaine d’années au début du roman.

Autres personnagesModifier

  • Dieudonné Ferchaux, « l’homme de l’Oubangui », ancien colon et homme d’affaires
  • Emile Ferchaux, son frère cadet, engagé aussi dans les affaires coloniales
  • Lina, épouse de Maudet
  • Mrs Lampson, riche Américaine dont le bateau fait escale à Colon
  • Rénée, maîtresse de Maudet au Panama.

AdaptationsModifier

Lien externeModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. L'Univers de Simenon, sous la direction de Maurice Piron avec la collaboration de Michel Lemoine