Ouvrir le menu principal

L'Énigme du Chicago Express

film sorti en 1952

L'Énigme du Chicago Express
Titre original The Narrow Margin
Réalisation Richard Fleischer
Scénario Earl Felton
Acteurs principaux
Sociétés de production RKO Radio Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film noir, thriller
Durée 71 minutes
Sortie 1952

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Énigme du Chicago Express (The Narrow Margin) est un film américain de Richard Fleischer sorti en 1952.

SynopsisModifier

Le détective Walter Brown est chargé de protéger Mrs Frankie Neall, veuve d'un bandit mort récemment, contre les tueurs qui cherchent à l'assassiner lors de son voyage en train de Chicago à Los Angeles. Le compagnon de Brown s'étant fait abattre dès le début du voyage, l'affaire se révèle beaucoup plus dangereuse que prévu. Elle est d'autant plus compliquée que personne ne connaît l'apparence physique de Mrs Frankie Neall.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

CommentairesModifier

  • Le tournage a duré seulement 13 jours et Richard Fleischer a payé de sa poche les répétitions des acteurs. Le réalisateur considère The Narrow Margin comme l'un de ses meilleurs films et celui qui représente à l'époque l'aboutissement de son propre style. Fleischer avait d'ailleurs demandé à son chef opérateur, George E. Diskant, de filmer caméra à l'épaule pour accentuer la nervosité de sa mise en scène[1].
  • The Narrow Margin représente le film noir d'après-guerre par excellence.
  • Le film contient un des fondus enchaînés les plus osés de l'histoire du cinéma : au mouvement de va-et-vient régulier d'une lime à ongles succède celui similaire des bielles d'une locomotive en marche, laquelle apparaît pendant tout le film, au début de chaque séquence, marquant ainsi la course contre la montre dans laquelle sont engagés les protagonistes à bord du train.
  • La seule partie du film tournée à bord d'un train correspond aux quelques secondes de l'arrivée à Los Angeles.

RéférencesModifier

  1. Stéphane Bourgoin: Richard Fleischer, Editions Edilig, 1986

Liens externesModifier