Ouvrir le menu principal

Kyzylorda
Blason de Kyzylorda
Héraldique
Kyzylorda
La gare de Kyzylorda
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Province (oblys) Kyzylorda
Démographie
Population 201 719 hab. (2012[1])
Géographie
Coordonnées 44° 51′ 00″ nord, 65° 31′ 00″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan

Voir sur la carte administrative du Kazakhstan
City locator 14.svg
Kyzylorda

Kyzylorda ou Kzyl-Orda (en kazakh Қызылорда) est la capitale de la région de Kyzylorda au Kazakhstan. Elle est baignée par le Syr-Daria.

Sommaire

HistoireModifier

L’origine de Kyzylorda remonte à 1820 lorsque le khanat de Kokand construit à son emplacement une forteresse surnommée Ak-Mechet (la Mosquée blanche). Celle-ci, commandée par Yakoub Beg, est prise en 1853 par les troupes russes du général Vassili Perovski. Elle fait partie alors du Turkestan russe et devient chef-lieu d'ouiezd de l'oblast du Syr-Daria. Renommée Fort Perovsky puis Perovsk en l'honneur du général, elle reprend le nom d'Ak-Machet en 1920. En 1925 la ville est rebaptisée Kyzyl-Orda, ce qui signifie en kazakh « Ville rouge ».

PopulationModifier

Kyzylorda compte 200 900 habitants (2012)[1].

Groupes ethniquesModifier

La majorité de la population est Kazakh (90 %), le reste de la population est constituée par des Russes (5 %) et des Coréens (3 %).

Évolution démographiqueModifier

Depuis 1989, la population a évolué comme suit:

Année Population
1989[2],[3]
Population
1999[4]
Population
2009[4]
Population
2012[1]
Population 150 425 157 364 188 682 201 719

TransportsModifier

La ville est desservie par l'aéroport de Kyzylorda.

SportModifier

Elle est la ville de naissance des cyclistes Andrey Kashechkin, Marat Satybaldeiev et Berik Kupeshov et aussi celle de l'haltérophile Ilya Ilin double médaillé d'or aux Jeux olympiques.

MonumentsModifier

JumelagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (kk) « ҚАЗАҚСТАННЫҢ ДЕМОГРАФИЯЛЫҚ ЖЫЛНАМАЛЫҒЫ - ДЕМОГРАФИЧЕСКИЙ ЕЖЕГОДНИК КАЗАХСТАНА » [archive du ], Қазақстан Республикасы Статистика агенттігі, www.stat.gov.kz,‎ (consulté le 15 avril 2013)
  2. (ru) « Protsessy urbanizantsii v Kazahstane v postsovetski period i ih demografitšeskaja sosravljuštšaja », demoscope.ru (consulté le 17 avril 2013)
  3. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1989 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
  4. a et b (ru) « Portret goroda. Itogi Natsionalnoi perepisi naselenija Respubliki Kazahstan 2009 goda. » [archive du ], Astana, Agenstvo Respubliki Kazahstan po statistike, www.stat.gov.kz,‎ (consulté le 17 avril 2013)
  5. En Grec ancien elle s'appelait Yaxartes (Ἰαξάρτης).

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :