Les Kvènes constituent l'une des cinq minorités nationales de la Norvège avec les Samis, les Skogfinns, les Juifs et les Roms.

Des kvènes trayant un renne vers la fin du XIXe siècle

Il s'agit d'éleveurs et de pêcheurs finnophones qui ont immigré dans le nord de la Norvège au XVIIIe et XIXe siècles. Leur nom, évoqué dans des récits dès le IXe siècle à travers le mythique Kvenland (en), viendrait du same kainu signifiant paysans. Ils parlent le kvène, langue proche du finnois. On estime leur nombre entre dix et quinze mille personnes.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

NotionsModifier

Liens externesModifier