Kurt-Wabbel-Stadion

stade de football allemand
Kurt-Wabbel-Stadion
Kurt-Wabbel-Stadion.jpg
Vue du terrain depuis le virage le pendant un match du Hallescher FC contre le SV Babelsberg 03
Généralités
Noms précédents
Stadion am Gesundbrunnen
(1923)
Mitteldeutsche Kampfbahn
(1923-1936)
Kampfbahn der Stadt Halle
(1936-1939)
Horst-Wessel-Stadion
(1939-1944)
Surnom
KWS
Adresse
Kantstraße 2 - Gesundbrunnen, 06110 Halle-sur-Saale, Saxe-Anhalt
Construction et ouverture
Début de construction
Construction
Ouverture
Inauguration
Architecte
Wilhelm Jost
Rénovation
Fermeture
Utilisation
Clubs résidents
Équipement
Surface
Capacité
23 860
Localisation
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
(Voir situation sur carte : Allemagne)
Red pog.svg
Géolocalisation sur la carte : Saxe-Anhalt
(Voir situation sur carte : Saxe-Anhalt)
Red pog.svg

Le Kurt-Wabbel-Stadion, également surnommé le KWS, est un ancien stade omnisports allemand (principalement utilisé pour le football et l'athlétisme), situé à Gesundbrunnen, quartier de la ville de Halle-sur-Saale, en Saxe-Anhalt.

Le stade, doté de 23 860 places et inauguré en 1923 puis détruit en 2010, servait d'enceinte à domicile à l'équipe de football du Hallescher FC[1].

Il porte le nom de Kurt Wabbel (1901-1944), athlète ouvrier, responsable syndical et homme politique local du KPD[2].

HistoireModifier

Sous la direction de l'architecte Wilhelm Jost, les travaux du stade débutent en 1921 pour s'achever deux ans plus tard. Il est inauguré le sous le nom de Stadion am Gesundbrunnen.

Il change immédiatement de nom la même année pour se faire appeler Mitteldeutsche Kampfbahn.

En raison de difficultés de financement, le stade, alors d'une capacité totale de 32 000 places places debout et de 3 000 places places assises ne pourra être officiellemebt inauguré avant le .

Le conseil municipal national-socialiste avait précédemment décidé de donner à l'installation sportive le nom de Kampfbahn der Stadt Halle, mais le stade change finalement de nom pour se faire rebaptiser Horst-Wessel-Stadion (du nom de Horst Wessel, officier SA).

Après la Seconde Guerre mondiale, le stade change de nom pour s'appeler Kurt-Wabbel-Stadion.

Après le renouvellement de la piste d'athlétisme en 1956 et la construction de la première tribune en 1961, le stade reçoit un système de projecteurs en 1969 afin de répondre aux exigences internationales. Le nouveau système de projecteurs est inauguré le lors du match amical entre le HFC Chemie et les polonais du Górnik Zabrze devant 20 000 spectateurs.

Le le , lors d'un derby entre les deux équipes de la ville, le Hallescher FC et le VfL 1896 Halle, trois spectateurs sont tués et sept autres blessés lorsqu'un parachutiste de l'aéroclub de Halle-Oppin. V. tombe dans la zone de caisse. Le parachutiste décédé appartenait à un groupe de dix sauteurs censés amener le ballon sur le terrain, mais son parachute ne s'est pas ouvert[3].

Le , après de longues discussions, le conseil municipal de Halle décide de faire démolir le stade Kurt Wabbel pour construire une arène de football plus moderne. Le stade ferme durant l'été 2010 pour laisser place à l'Erdgas Sportpark.

GalerieModifier

ÉvénementsModifier

Matchs internationaux de footballModifier

Date Équipes Score Affluence
  Allemagne de l'Est  Pologne 1-2 20 000
  Allemagne de l'Est  Islande 3-1 12 000
  Allemagne de l'Est  Hongrie 2-0 14 000
  Allemagne de l'Est  Écosse 2-1 18 000
  Allemagne de l'Est  Roumanie 3-3 6 500

Notes et référencesModifier

  1. Simon Inglis, The football grounds of Europe, London, Collins, , 97 p. (ISBN 0-00-218305-6, OCLC 59799258, lire en ligne)
  2. (en) « Sportalmanach 2009 » Stadtsportbund Halle e. V, S. 18.
  3. (de) Fabian Lamster, « Das Stadionunglück in Halle », (consulté le )
  4. archiv.rhein-zeitung.de: "Es kann keiner richtig nachvollziehen" Artikel vom 29. September 1997.
  5. mz-web.de: Fallschirm-Unglück vor Stadion «Sie wollten nur Fußball sehen» Artikel vom 21. September 2007.