Krzysztof Opaliński

Krzysztof Opaliński, armoiries Łodzia, né le à Sieraków et mort le (à 44 ans) à Włoszakowice, fut un poète, diplomate, voïvode de Poznań, maréchal du tribunal de la Couronne, staroste d'Śrem, l'un des leaders de l'opposition des magnats contre les rois Władysław IV et Jan Kazimierz.

Krzysztof Opaliński
Image dans Infobox.
Fonctions
Député à la Diète de la République des Deux Nations (d)
Staroste de Kovel (d)
Staroste de Międzylesie (d)
Député (d)
Voïvode de Poznan (d)
Électeur de Pologne (d)
Staroste de Śrem (d)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Formation
Activités
Famille
Père
Fratrie
Łukasz Opaliński (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Herb Lodzia.jpg
Armoiries Łodzia
Le sarcophage de Krzysztof Opaliński .

Pendant l'invasion suédoise, le , il rendit la Grande-Pologne à la Suède.

Auteur de "Satires" (1650), publié de façon anonyme, critiquant les divers défauts de la République des Deux Nations[1].

BiographieModifier

Il fit ses études à l'Académie de Lubrański de Poznań, il étudia ensuite à Louvain, Orléans et Padoue. Après son retour au pays, il s'engagea de la politique et participa à toutes les Diètes de la Grande-Pologne.

En 1632, il devint député à la Diète de la Couronne, en 1637 - voïvode de Poznań. En 1645, il représente le roi Władysław IV en France lors de son mariage par procuram (en remplacement) avec Louise-Marie de Gonzague

En 1647, il reprit le domaine familial de Sieraków après son frère Łukasz où il achéva la reconstruction du château et fonda un lycée basé sur les principes de Jan Amos Komeński, appelé l'Académie Sierakowski. Pendant les guerres cosaques qu'il participa à la bataille de Berestechko et en 1653 il rejoint l'opposition, dirigé par Janusz Radziwiłł[2].

En juillet 1655, au début de l'invasion suédoise, il signa l'acte de reddition à Ujście .

En 1650, il publia des Satires ou des mises en garde pour réparer le gouvernement et les mœurs en Pologne. Il fut également l'auteur de comédies et de tragédies pour son propre théâtre à Sieraków.

Il mourut en 1655 à Włoszakowice près de Leszno, il fut enterré dans la crypte familiale de l'ancienne église bernardine de Sieraków. En 1995, Son sarcophage a été déplacé dans la partie restaurée du château Opaliński à Sieraków.

FamilleModifier

Krzysztof Opaliński est l'un des arrière-grands-pères de Marie Leszczyńska, ainsi qu'un des aïeux des rois de France Louis XVI, Louis XVIII et Charles X.

Le , il épousa Teresa Konstancya Czarnkowska dont il eut :

  • Anne (1636-1637)
  • Eléonore (1638-1641)
  • Marie (1640-1641)
  • Jan Karol Opaliński (1642-1695)
  • Marie-Anne (1643-1644)

Il meurt le à 44 ans d'une pneumonie.

Notes et référencesModifier

  1. S. Grzeszczuk, O "Satyrach" Krzysztofa Opalińskiego. Próba syntezy, Wrocław,
  2. « Opaliński Krzysztof (1609-1655) », sur Site de la région de la Grande-Pologne - regionwielkopolska.pl

Voir aussiModifier

Famille Opaliński

Liens externesModifier