Kristni saga

œuvre littéraire islandaise médiévale traitant de la christianisation de l'Islande

Kristni saga
Pays Drapeau de l'État libre islandais État libre islandais
Genre littérature norroise
Version originale
Langue vieux norrois

La Kristni saga (littéralement : « histoire de la christianisation ») est œuvre littéraire islandaise médiévale, traitant de la christianisation de l'Islande à la fin du Xe siècle et du développement de la jeune Église d'Islande[A 1],[1].

RésuméModifier

HistoireModifier

La Kristni saga est connue par sa présence dans le Hauksbók de Haukr Erlendsson, où elle est située juste après le Landnámabók[A 2]. Néanmoins, ces deux travaux sont présents sous forme fragmentaires[A 2].

AnalyseModifier

StyleModifier

RéceptionModifier

Réception contemporaine de l'œuvreModifier

Place dans la littérature islandaiseModifier

Place dans la recherche historiqueModifier

FiabilitéModifier

Étude comparativeModifier

Le Landnámabók et la Kristni saga offrent la possibilité d'une comparaison directe avec l'Íslendingabók, respectivement sur la colonisation de l'Islande et la christianisation et les premiers temps du développement de l'Église[A 1]. Depuis le début de l'étude des sagas, les trois ouvrages ont été mis en relation — l'une des premières théories sur leur origine était que les deux premiers avaient été composés à partir de la première version de l'Íslendingabók, le contenu laissé de côté pour l'un servant à réaliser l'autre[A 1].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c Introduction, p. xxx.
  2. a et b Introduction, « Date, Authorship and Sources », pp. xxxii-xxxv.
  • Autres références
  1. (en) « Saga », sur Encyclopædia Britannica (consulté le 9 avril 2018).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier