Ouvrir le menu principal

Kosta Kulundzic

peintre franco-américain
Kosta Kulundzic
Hawaii at gallery spf1.jpg
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Influencé par
Distinctions
Prix Claude Berthault de l'Académie des Beaux-Arts
Site web


Kosta Kulundzic est un artiste contemporain franco-américain d’origine serbe.

Sommaire

BiographieModifier

Kosta Kulundzic obtient le diplôme d'architecture de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1998[1]. Lauréat du prix Claude Berthault de l'Académie des Beaux-Arts en 2012[2], il a enseigné à l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine, à l'université Paris-Sud, au Honolulu Museum of Art School et il enseigne désormais le dessin classique à l’Université de Hawaï[3]. Il est, en 2012, l'un des initiateurs du mouvement sous-réaliste, avec l'artiste serbe Vuk Vidor et l'artiste français Stéphane Pencréac'h, monté en réaction à la conceptualisation de la peinture contemporaine : pour ces artistes, l'image doit primer sur l'idée et non l'inverse[4]. Petit-fils d'un pope[5], il rapproche les écrits religieux et la violence du monde contemporain[3]. Ce retournement carnavalesque donne à voir une inversion des valeurs, un monde dans lequel les femmes ont pris le dessus sur les hommes, et s’adonnent aux crimes des plus terribles dans une atmosphère des plus ludiques[6]. Il témoigne d'un certain engagement politique, s'adonnant par exemple au croquis d'audience lors du jugement Trump vs. Hawaii, en 2017[7]. Il expose en Allemagne, en Belgique, en Bosnie, en Chine, en Croatie, aux États-Unis, en Italie, au Maroc, en Pologne, en Serbie, en Slovénie, en Suisse ou encore en Turquie[8].

En 2018, sélectionné dans le cadre d’un projet artistique, Kosta Kulundzic peint in situ deux fresques dans le parking du Royal Hamilius, à Luxembourg, un bâtiment conçu par l'architecte Sir Norman Foster[9]. Les artistes Dorothée Louise Recker, Lise Stoufflet, Gaëtan Henrioux, Axel Sanson et Valentina Canseco participent également au projet.

ExpositionsModifier

Expositions individuellesModifier

Expositions collectivesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Peintres/sculpteurs », sur Centre culturel de Serbie (consulté le 29 mai 2018)
  2. « Lettre de l'Académie des Beaux-Arts » (consulté le 9 mai 2018)
  3. a et b « Kosta Kulundzic », sur Université d'Hawaï (consulté le 9 mai 2018)
  4. Marine Relinger, « Sous réalisme : un nouveau courant en forme de “gang bang pictural” ? », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2018).
  5. Valérie Duponchelle, « Le tour des galeries », Le Figaro, no 19518,‎ , p. 32.
  6. « CLIQUE TALK : Kosta Kulundzic – le Tarantino de la peinture » (consulté le 9 mai 2018)
  7. « Hawaiian Soldier Arrested, Accused of Trying to Support ISIS: Army », sur NBC Los Angeles, (consulté le 17 juillet 2018)
  8. « contact & bio », sur kulundzic.com (consulté le 9 mai 2018)
  9. Catherine Malaval, « Le parking : une nouvelle scène pour l’Art Contemporain », sur Les Echos (consulté le 5 décembre 2018).

Liens externesModifier