Koshikijima no Toshidon

Le Koshikijima no Toshidon *
Pays * Drapeau du Japon Japon
Liste Liste représentative
Année d’inscription 2009
Année de remplacement 2018
Remplacement Les Raiho-shin, visites rituelles de divinités masquées et costumées
* Descriptif officiel UNESCO

Le Koshikijima no Toshidon (甑島のトシドン?) est une fête traditionnelle célébrée le au soir sur l’île de Shimo-Koshiki (administrativement dans la préfecture de Kagoshima, au Japon)[1].

Des hommes déguisés en dieu Toshidon, portant des manteaux de paille et des masques monstrueux, frappent aux portes et aux murs des maisons. Ils font des remontrances aux enfants qui se sont mal conduits pendant l’année, puis leur offrent un gâteau de riz pour les protéger l’année à venir.

L'UNESCO a inscrit le Koshikijima no Toshidon sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2009, remplacé en 2018 par « Les Raiho-shin, visites rituelles de divinités masquées et costumées »[2]

Notes et référencesModifier

  1. « Le Koshikijima no Toshidon », sur ich.unesco.org, Unesco (consulté le ).
  2. « UNESCO - Décision du Comité intergouvernemental : 13.COM 10.B.19 », sur ich.unesco.org (consulté le )

Voir aussiModifier

Lien externeModifier

  • (en) Michael Dylan Foster, « The UNESCO Effect: Confidence, Defamiliarization, and a New Element in the Discourse on a Japanese Island », Journal of Folklore Research, vol. 48, no 1,‎ , p. 63-107 (lire en ligne [PDF]).
  • Koshikijima no Toshidon