Ouvrir le menu principal

Kockums AB
logo de Kockums
Logo de Kockums AB

Création 1840
Dates clés 1873 Premier navire
1914 Premier submersible
1998 Fusion avec Karlskronavarvet
2005 Devient ThyssenKrupp Marine Systems
2007 Acquiert Marinverkstäderna
2014 Devient Saab Kockums AB
Forme juridique Société anonyme
Siège social Malmö
Drapeau de Suède Suède
Direction Ola Alfredsson
Actionnaires SaabVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Construction navale militaire
Société mère Saab AB
Effectif 850 (2013)
Site web http://www.kockums.se/

Chiffre d'affaires en diminution1,7 milliard de SEK (2013)

Kockums AB est un chantier naval militaire situé à Malmö (Suède). Propriété de Saab depuis 2014, Kockums fait ainsi partie intégrante du conglomérat suédois Saab[1]. L'entreprise opère sur quatre sites à Malmö, Karlskrona, Muskö et Singapour.

Sommaire

HistoireModifier

Les années précédant la Première Guerre mondiale virent l'entreprise publique évoluer de manière structurelle. Kockums AB Mekaniska Verkstads est axée sur la production de véhicules, des wagons de chemin de fer et les ponts, tandis que Kockums Jernverk (dont l'activité se situe principalement à Kallinge et en Ronneby) se spécialise dans l'acier, les produits sidérurgiques, les biens galvanisés et laqués. Dans les années 1950 et 1960 le chantier naval de Malmö connaît l'une des plus fortes croissances au monde, en particulier grâce à la production de grands cargos.

L'expansion, le déclin, le rachatModifier

L'expansion du groupe se poursuit jusqu'au milieu des années 1970, lorsque surviennent des difficultés financières. Kockums AB Mekaniska Verkstads (Kockums AB depuis 1977) commence à restructurer ses activités, mais en raison de problèmes de viabilité et de mauvaises perspectives d'avenir, la société devient publique en 1979, rachetée par Svenska Varv AB. La production de navires civils est fermée en 1987, le chantier se concentre dès lors sur la fabrication de navires militaires. En 1999, elle devient la propriété du groupe allemand HDW. Le groupe mise alors sur les nouvelles technologies ce qui s'avérera fructueux, notamment dans la technologie sous-marine et dans le domaine de la furtivité, notamment avec la classe Visby.

Le chantier naval possédait autrefois un portique de 138 mètres de haut, construit en 1973/1974 et capable de soulever 1 500 tonnes, mais celui-ci n'a jamais été réellement utilisé à cause de la crise des chantiers navals suédois à la fin des années 1970 et 1980. Il a été utilisée la dernière fois en 1997 pour la levée des assises des hauts piliers du pont de l’Øresund. Le portique fut vendu une première fois au début des années 1990 à la compagnie danoise Burmeister mais celle-ci fit faillite peu de temps après. C'est finalement le coréen Hyundai Heavy Industries qui en a fait l'acquisition.

En 2004, Kockums a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 1,2 milliard de couronnes suédoises et employait environ 1 200 personnes.


Notes et référencesModifier

Liens externesModifier