Ouvrir le menu principal

Klaus Scherrer

biologiste français de nationalité suisse
Klaus Scherrer
Description de l'image Klaus Scherrer.jpg.
Naissance
Schaffhouse (Suisse)
Nationalité Drapeau de Suisse Suisse
Domaines biologie moléculaire

Klaus Scherrer, né le à Schaffhouse, est un biologiste français de nationalité suisse. Directeur de recherche émérite au CNRS, membre de l’academia Europaea et de l’académie brésilienne des sciences, il est Professeur honoris causa de l'Université de Brasilia.

BiographieModifier

Ancien élève de l'école polytechnique fédérale de Zurich, il est titulaire d’un doctorat en biochimie. Collaborateur du laboratoire de James Darnell au MIT, il a découvert en 1962 l'existence des ARN géants des types ribosomique et messager dans les cellules animales[1],[2] et observe le découpage des ARN pré-ribosomiques (pre-ARNr) en ARNr fonctionnels[3]. Ceci marque la découverte d'un processus fondamental de la cellule produisant des ARN précurseurs qui doivent être métabolisés afin d'en extraire les informations exprimées.

Il démontre aussi l’existence d'ARN messager dans les polyribosomes. Il rejoint François Gros à l’institut Pasteur en 1963, puis à l'Institut de biologie physico-chimique (IBPC) à Paris avant de fonder à Lausanne, en 1967 le laboratoire de biologie moléculaire de l’ISREC.

À l'IBPC, il étudie le découpage des ARN géants de type messager sur des cellules en différenciation (Erythroblastes aviaires) et formule l'hypothèse des ARN pre-messagers par analogie aux pre-ARNr [4]

À l'ISREC, il continue l'étude des pre-ARNr et pre-ARNm et étend ses recherches vers les complexes ARN-protéines (RNP) de type pre-ARNm et ARNm fonctionnel (mRNP). Il découvre dans ces derniers les prosomes [5], un complexe "20S" de 28 sous-unités protéiques en mosaiques variables, associés aux mRNP réprimés du cytoplasme aussi bien qu'aux pre-mRNP et la chromatine. Ces particules 20S furent aussi identifiées plus tard par d'autres comme noyau des proteasomes 26S, où ils sont associés à des modules 19S, régulateurs de l'activité enzymatique.

De retour en France, il est nommé directeur de Recherche au CNRS et travaille à l'Institut Jacques Monod où il développe de 1973 à 2001 l'analyse des transcrits primaires (pre-mRNA) et de leur métabolisme en RNA fonctionnels dans les polyribosomes. Il étudie par ailleurs les prosomes en tant que modules régulateurs associés aux pre-mRNA et aux mRNA au niveau de la chromatine et du cytosquelette et développe un diagnostic clinique basé sur ce système. Ses recherches sur l'ADN génomique aboutissent au premier modèle de l'organisation tri-dimensionnelle de l'ADN génomique [6].

Sur le plan théorique, Klaus Scherrer a formulé l’hypothèse de la régulation en cascade qui représente une tentative d’intégrer dans un seul cadre schématique les exigences théoriques et les observations expérimentales concernant la régulation de la synthèse protéique chez les cellules eucaryotes[7] Il propose, en collaboration avec le mathématicien Jürgen Jost, une analyse de l'expression des gènes basée sur la théorie de l'information. Il propose pour la première fois une interprétation en termes de fonction architecturale des 98 ‰ l'ADN non codants des protéines [8].

Klaus Scherrer a par ailleurs traduit en allemand (en collaboration avec Jutta Scherrer) La logique du vivant de François Jacob.

Notes et référencesModifier

  1. Scherrer, Klaus; Darnell, James (1962) »Sedimentation characteristics of rapidly labelled RNA from HeLa cells » Biochem Biophys Res Commun. 4;7: 486-9
  2. Scherrer, Klaus (2003) « Historical review: The discovery of ‘giant’ RNA and RNA processing: 40 years of enigma », 566-571. In Trends in Biochemical Sciences 28 (10)
  3. Scherrer, Klaus; Lathman, H Darnell, James (1962) « Demonstration of an Unstable RNA and of a Precursor to Ribosomal RNA in Hela Cells» in Proc. Nat. Acad. Sci. USA, 49, 240-248
  4. Scherrer, Klaus, Marcaud, L, Zajdela F, London, I.M & Gros, F (1966) ) « Patterns of RNA Metabolism in a Differentiated Cell : A rapidly Labeled Unstable 60S RNA with messenger Properties in Duck Erythroblasts" Proc. Nat. Acad. Sci. USA 56, 1571-1578
  5. Scherrer, Klaus; Bey, Faycal, (1994) « The prosomes (multicatalytic proteinases; proteasomes) and their relationship to the untranslated messenger ribonucleoproteins, the cytoskeleton, and cell differentiation » Progress in Nucleic Acid Research and Molecular Biology, 49, 1-64
  6. Scherrer, Klaus (1989) « A unified matrix hypothesis of DNA-directed morphogenesis, protodynamism and growth control" Bioscience Reports, 9 157-188
  7. Scherrer, Klaus, (1980) « Cascade Regulation: A Model of Integrative Control of Gene Expression in Eukaryotic Cells and Organisms. ». in Kolodny ed. in "Eukaryotic Gene Regulation", CRC Press, 1980, 1, 57-129 .
  8. Klaus Scherrer & Jost, Jürgen Jost (2007), " The gene and the genon concept : A functional and information-theoretic analysis", Mol Syst Biol 3.87

Liens externesModifier