Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petrenko.
Kirill Petrenko
Description de l'image Berliner Philharmoniker at Brandenburg Gate asv2019-08-24 img20.jpg.

Naissance (47 ans)
Omsk, Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale chef d'orchestre
Activités annexes pianiste
Formation Conservatoire de Feldkirch, Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne
Maîtres Uroš Lajovic (en)

Kirill Petrenko, né le à Omsk, est un chef d'orchestre russe et autrichien.

BiographieModifier

Il naît en URSS dans une famille d'origine juive. Son père Garry Petrenko est premier violon de l'Orchestre symphonique d'Omsk. Sa mère Olga Davidovna Petrenko, née Weintraub, est musicologue. Kirill Petrenko commence son école primaire musicale avec études renforcées du piano. Il débute comme soliste à onze ans et il est accompagné par l'Orchestre symphonique d'Omsk. À la veille de la disparition de l'URSS, la famille émigre en Autriche, où Garry Petrenko obtient un poste de violoniste à l'Orchestre de Brégence. Le jeune Petrenko poursuit ses études au Conservatoire de Feldkirch, puis à Vienne dans la classe du Slovène Uroš Lajovic (en).

Directeur musical du Théâtre de Meiningen en Allemagne, où il dirige le Meininger Hofkapelle (1999-2002), il a été directeur musical du Komische Oper Berlin de 2002 à 2007. C'est dans la capitale autrichienne que Kirill Petrenko obtient son premier poste : chef assistant au Wiener Volksoper (Opéra populaire de Vienne), temple de la musique légère viennoise[1]. Après avoir renoncé pendant quelques années à occuper un poste de directeur musical, il a choisi d'accepter de diriger à partir de 2013 l'Opéra de Munich où il succède à Kent Nagano.

En France, de 2006 à 2010, il est invité par Serge Dorny pour monter un cycle Tchaïkovski à l'Opéra de Lyon, mis en scène par Peter Stein ; l'opéra Mazeppa de Tchaïkovski à la tête de l'Orchestre de l'Opéra national de Lyon. À Vienne, les musiciens du Wiener Staatsoper sont galvanisés par son Rosenkavalier : dans les couloirs, il se dit que son interprétation est du niveau de celle de Carlos Kleiber[réf. souhaitée]. Il a fait depuis l'objet d'invitations venant d'orchestres prestigieux : Orchestre philharmonique de Berlin, Orchestre symphonique de Chicago, Orchestre de Cleveland, Orchestre Philharmonique de Radio France, etc.

Le 22 juin 2015, l'Orchestre philharmonique de Berlin officialise sa nomination en tant que successeur de Simon Rattle à la tête de l'orchestre[2] (contrat signé le 6 octobre 2016). C'est seulement le 19 août 2019 que Kirill Petrenko prendra officiellement ses fonctions de directeur de l'Orchestre philharmonique de Berlin, et inscrira ses pas dans ceux d'Arthur Nikisch, de Wilhelm Furtwängler, de Sergiu Celibidache, de Herbert von Karajan, de Claudio Abbado et de Simon Rattle.

Notes et référencesModifier

  1. À Berlin, il a ainsi régulièrement dirigé des opérettes de Franz Lehar
  2. « Kirill Petrenko nouveau chef du Philharmonique de Berlin », Francemusique.fr, 22 juin 2015

AnnexesModifier

Liens externesModifier